Tous les articles par Philippe

Tout se tient

L’année 2016, au cours de laquelle je diffusai ce texte pour la première fois, fut cette grande année mythique au cours de laquelle je donnai une série de conférences dont le titre générique était « Cours de mythologie – 1ère année ». Cette série eut tant de succès que je la rediffusai en 2022. 

Où l’on verra que tout se tient : les Mosches, l’Amérique, les patronymes, l’or, le gros lot, la pensée unique, les noeuds, l’impérialisme, la musique, les chapeaux, la République, les roseaux, la dépression nerveuse. Tout se tient, je vous dis ! 

Midas était roi des Mosches, quelque part en Macédoine. Un jour, une bande de Mosches rencontra Silène, un ami débauché de Dionysos. Ils le firent prisonnier et l’amenèrent à leur roi. La spécialité de Silène, c’était de raconter des histoires, ce qu’il fit pour Midas. Il lui raconta celle d’un continent au-delà de l’Océan, séparé de l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie, où les habitants sont grands et forts, où ils vivent longtemps et heureux et bénéficient de lois justes.

-Sans blague ? dit le roi des Mosches.

Continuer la lecture de Tout se tient

Chagrin des côlons

Un récit de voyage par le Docteur Lorenzo dell’Acqua

En plus de celle d’exercer mon métier, j’ai eu la chance de faire pendant plus de trente ans de l’endoscopie digestive. Cette investigation courante explore à l’aide d’endoscopes flexibles les organes digestifs creux et accessibles comme l’estomac et le colon. Ces deux examens n’ont strictement aucun point commun, tant sur le plan technique que poétique. L’endoscopie de l’estomac est un acte quasiment automatique, le trajet comme la couleur rouge étant toujours les mêmes : d’abord on descendait tout droit puis on tournait vers le droite, puis on empruntait le tunnel du pylore et on explorait le duodénum. Tous les estomacs sont identiques. Jamais la moindre surprise. Cette uniformité de leur estomac, les hommes la partage avec Continuer la lecture de Chagrin des côlons

Journal de Campagne (9) : intimes convictions

Au lendemain de ses élections catastrophiques, mais dont le résultat était attendu, pas d’explication, pas d’analyse, pas de prévision … juste quelques intimes convictions.

Le RN espère la violence de LFI.
Le RN n’aura pas la majorité absolue. Parce que s’il l’avait, le RN devrait prendre Matignon. Or le RN ne veut pas de Matignon. Compte tenu de l’état des finances publiques et des promesses sur lesquelles il a été élu, il ne veut pas avoir à établir le budget pour 2025. Il ne veut pas être mis à l’épreuve du gouvernement sous le regard de ceux qui ont voté pour lui en se disant « Et si on les essayait ? » (comme si on essayait de se jeter du 4eme étage pour voir ce que ça fait). Car si le RN était mis à cette épreuve et engageait la mise en œuvre de son programme, le désastre ne mettrait pas deux ans à apparaitre et cela ferait perdre Marine Le Pen aux prochaines élections présidentielles. Prendre Matignon serait pour elle suicidaire et c’est pourquoi elle vise plutôt la crise de régime, la France ingouvernable, comptant sur la violence encore à venir de LFI pour donner du RN par contraste une Continuer la lecture de Journal de Campagne (9) : intimes convictions

Un soir à Monte-Carlo…

Dernière heure :
La participation aux élections s’annonce forte, encore plus forte que prévu. C’est notre seule chance pour réduire l’ampleur de la victoire aujourd’hui certaine du RN et le priver d’une majorité absolue. Ne la gâchez pas : sitôt que vous aurez fini de lire l’article d’aujourd’hui, allez voter !

Extrait de « Bonjour, Philippines ! et autres rencontres« 


1971, Manille, Roxas Boulevard

(…) Notre taxi prend la contre allée du boulevard et s’arrête devant le quatrième qui porte le nom de The Monte Carlo.

Devant l’entrée, deux vigiles armés et un grand costaud en costume gris foncé nous accueillent et nous ouvrent la première porte à côté de laquelle une petite pancarte avertit :

Unaccompanied ladies and deadly weapons prohibited 

Nous pénétrons dans une sorte de sas. Nous avons droit à une fouille à corps symbolique et à l’ouverture d’une deuxième porte vers un nouveau sas. Cette fois, pas de fouille à corps mais ouverture de la troisième porte qui donne enfin sur l’intérieur du restaurant. C’est une seule grand salle très éclairée. Au premier plan, il y a une dizaine de tables rondes habillées de nappes blanches tombant jusqu’au sol. Quelques-unes sont dressées et un petit nombre de clients y sont installés en train de diner ou Continuer la lecture de Un soir à Monte-Carlo…

7000 chantiers

Oui, je sais, il y a plus grave… Mais quand même…

A Paris intra-muros, à vue de nez, il y a cinq fois plus de panneaux de chantier de l’entreprise Fayolle que d’arrêts d’autobus. On peut d’ailleurs se demander ce que deviendra Monsieur Fayolle quand Madame Hidalgo ne sera plus maire de Paris. 

Il y a 7000 chantiers ouverts à Paris, battant en cela les 4000 barricades des journées de juillet 1830. Ces chantiers sont confiés en très grande partie à l’entreprise Fayolle. Entendons-nous bien : a priori, je n’ai pas de critique à formuler à l’encontre de l’entreprise elle-même. Apparemment, et bien qu’il soit difficile, quand on n’est pas spécialiste, de faire la part de Fayolle Group, de Fayolle Marine, de Fayolle tout court et de Fayolle et Fils, c’est une entreprise familiale, créée il y a 100 ans par des maçons de la Creuse.  Le chiffre d’affaire annuel est de l’ordre de 100 millions €. Il serait intéressant de savoir ce que représente la Ville de Paris dans ce chiffre d’affaires, mais je n’ai pas trouvé. En fouillant quelques minutes sur Internet, j’ai constaté que la Marie de Paris lui décerne régulièrement Continuer la lecture de 7000 chantiers

Journal de Campagne (8) : Questions existentielles 

Quand le Rassemblement National aura constitué son gouvernement, serez-vous fiers, dans les réunions du G20, du G7, dans les réceptions officielles, dans la signature des traités, de voir la France représentée par un Pinocchio en costume bleu marine aux grosses ficelles tirées par Geppetta ? Serez-vous satisfaits d’avoir un ministre des affaires étrangères choisi par l’amie et grande obligée de Vladimir Poutine ? Un ministre de l’intérieur nommé par l’héritière de Jean-Marie Le Pen ? Cyril Hanouna comme ministre de la propagande et de la culture et le fantôme de Pierre Poujade comme ministre de l’économie ? 

N’aurez-vous pas honte de voir votre pays représenté et dirigé par l’extrême droite ? 

Ne craignez-vous pas de voir l’Europe détruite de l’intérieur par ceux qui il n’y a pas si longtemps voulaient la détruire de l’extérieur ?

Oserez-vous encore vous moquer de l’Amérique qui élit une fois Donald Trump et s’apprête à le refaire ?

Ne pensez-vous pas qu’une fois que Donald Trump l’aura quittée, notre seule protection contre l’impérialisme russe, l’OTAN, sera affaiblie, bloquée ou même disloquée par les mêmes ?

Sur le plan économique, souvenez-vous Continuer la lecture de Journal de Campagne (8) : Questions existentielles 

des Esseintes va chez le dentiste

Jean des Esseintes est le héros décadent du roman de Joris-Karl Huysmans « À rebours » paru en 1884.
Après une vie agitée pendant laquelle il a fait l’expérience de tout ce que pouvait lui offrir la société de son temps, il acquiert un pavillon de la banlieue parisienne.
Au préalable, il le fait décorer des tentures, tissus, papiers peints et tapis les plus raffinés, les plus introuvables, les plus onéreux et il y réunit les ouvrages les plus précieux à ses yeux, les objets les plus rares. Il peut à présent s’y retirer du monde et se consacrer à l’oisiveté et à l’étude.
Mais une nuit, des Esseintes eut mal aux dents. Ne pouvant se rendre chez l’un de ses dentistes habituels « qu’on ne voyait point à sa guise ; il fallait convenir avec eux de visites, d’heures de rendez-vous », il se décida à « aller chez le premier venu, à courir chez un quenotier du peuple ».

Il restait, stupide, sur le trottoir ; il s’était enfin roidi contre l’angoisse, avait escaladé un escalier obscur, grimpé quatre à quatre jusqu’au troisième étage. Là, il était trouvé devant une porte où une plaque d’émail répétait, inscrit avec des lettres d’un bleu céleste, le nom de l’enseigne. Il avait tiré la sonnette, puis, épouvanté par les larges crachats rouges qu’il apercevait collés sur les marches, il fit Continuer la lecture de des Esseintes va chez le dentiste

Tout en vrac

Micheline Presle, Françoise Hardy, Anouk Aimée… tout fout le camp…

Les quantités de mes livres vendus sont restées stables en Juin : Zéro
Pour les avis de lecteurs, c’est pareil : Zéro
Amazon envisage des réductions de personnel.

Un ouvrier se jette du quatrième étage, laissant une veuve, trois orphelins et la fenêtre ouverte. (Félix Fénéon)

Les nouveaux électeurs du RN ont la mémoire courte et la crédulité grande.

L’idée n’est rien ; sans la phrase, je vais me coucher. (Jules Renard) Continuer la lecture de Tout en vrac

Articles de plage

Économiques, pratiques, conformes aux normes de sécurité, bio-dégradables, légers, maniables, simples, digestes et réjouissants, nous avons retenu pour vous 7 livres spécialement conçus pour la plage.

Blind dinner
Un « Blind dinner », c’est un dîner un peu particulier dans lequel les invités ne se connaissent pas. Dans les beaux quartiers, c’est très à la mode. Renée, la maitresse de maison, trouve cela très chic et parfois follement drôle.  Mais ce soir là, quand on a commencé à parler d’un mystérieux virus venant de Chine, le diner a vite tourné au vinaigre.

LA MITRO et autres drôles d’histoires
C’est un recueil de nouvelles qui porte le titre de la première d’entre elles. Assez inspirée par Marcel Pagnol, il faut la lire avec l’accent. Les autres nouvelles revisitent aussi bien l’assassinat de Jules César que les jeux télévisés, les petits meurtres sans importance, l’effet papillon ou la manière d’accéder auParadis.

 

Histoire de Dashiell Stiller
Paris 1935. Dashiell, jeune touriste Américain, prend une photographie de la terrasse d’un café du Boulevard St-Michel, le Cujas. Treize années plus tard, il est de retour à Paris pour rencontrer les huit personnages qui se trouvaient sur Continuer la lecture de Articles de plage