Qu’est-ce qu’Alexandre Vialatte ?

Si l’art, comme il l’affirme dans une formule célèbre, « est le folklore d’un pays qui n’existe pas », le génie de Vialatte s’etend bel et bien dans un paysage littéraire qui va de Kafka à Jean Dutourd et de Nietzsche à Pierre Desproges. Quand ce dernier déclarait que l’auteur des « Fruits du Congo » était l’un des plus grands écrivains du demi-siècle, il n’exagérait pas. Car les admirateurs de Vialatte ne sont pas des lecteurs ordinaires. Ils forment une secte d’initiés et de jaloux, adeptes d’un culte rendu à un poète-philosophe parfaitement méconnu de son vivant. Il n’est pas un chagrin de la vie qui puisse résister à la lecture d’une page de ce prince de l’humour « plus tendre et désespéré – c’est encore Desproges qui parle – qu’un la mineur final dans un rondo de Satie ».

Auteur anonyme – 4ème de couverture des Chroniques des grands micmacs

Bientôt publié

Aujourd’hui, 16:47 Dernière heure : les oiseaux sont des cons ! (8)
Demain, 07:47 TABLEAU 413
4 Oct, 07:47 Ah ! les belles boutiques ! – 47
4 Oct, 16:47 Dernière heure : les oiseaux sont des cons ! (9)
5 Oct, 07:45 L’Anomalie – Critique aisée n°239

Du vrac en gros, demi-gros et au détail

Ne commettez pas toujours les mêmes erreurs ! Faites-en de nouvelles !

Tout ce que vous dites avant de prononcer le mot « mais » ne compte pas. 

Le mariage, c’est résoudre à deux les problèmes qu’on n’aurait pas eus tout seul.

Isaac Newton découvre la gravité en 1687. Avant cette date, les gens prenaient tout à la rigolade. Continuer la lecture de Du vrac en gros, demi-gros et au détail

AVENTURE EN AFRIQUE (22)

temps de lecture : 4 minutes 

Il était de tradition au Niger lorsqu’en déplacement, on avait connaissance de la présence d’un coopérant isolé à moins d’une heure de route, de faire le détour pour lui rendre visite et passer avec lui la soirée et de repartir le lendemain. En Afrique on a du temps, on n’est jamais pressé. C’est comme cela que j’ai eu la visite un soir de Joël d’Auberville, un VP. L’AFVP (Association Française des Volontaires du Progrès) associations créée en 1963 à l’initiative de Charles de Gaulle, en réponse aux Peace Corps américains créés par J.F. Kennedy, qui existent toujours. De nombreux d’objecteurs de conscience masculins s’engageaient deux ans dans l’AFVP en remplacement du Service Militaire. En général ils étaient envoyés en brousse, dans des lieux difficiles ou isolés pour y exercer leur métier. Ils étaient visités régulièrement par un responsable de l’association. A l’époque, il nous a été raconté qu’un VP, dans un oasis dans la région de Bilma, avait été Continuer la lecture de AVENTURE EN AFRIQUE (22)