Archives du mot-clé Paul Morand

Se survivre au participe passé

La règle du participe passé invariable des verbes qui ne peuvent avoir de complément d’objet direct nous fournit une liste qui, à elle seule, est un joli roman :

se rassembler   —  se sourire  —  se parler  —  se convenir  —  se complaire  —  se suffire  —  se mentir  —  se déplaire  —  s’entretenir  —  se succéder  —  se survivre

Paul Morand – Journal inutile – 5 janvier 1971

Sans vouloir être pédant, je vous inflige un petit rappel (extrait de L’Obs-Conjugaison). Si ça peut vous être utile… Continuer la lecture de Se survivre au participe passé 

La phrase de Proust

Si vous voulez savoir ce que je pense de Marcel Proust, allez lire ma critique « Ne lisez jamais Proust !« 

Mais  si vous voulez savoir ce que Paul Morand pensait de la longue phrase caractéristique du petit Marcel, lisez ce qui suit:

« Cette phrase chantante, argutieuse, raisonneuse, répondant à des objections qu’on ne songerait pas à formuler, soulevant des difficultés imprévues, subtile dans ses déclics et ses chicanes, étourdissante dans ses parenthèses qui la soutiennent comme des ballons, vertigineuse par sa longueur, surprenante par son assurance cachée sous la déférence, et bien construite malgré son décousu, vous engaine dans un réseau d’incidents si emmêlés qu’on se serait laissé engourdir par sa musique si l’on avait été sollicité soudain par quelques pensées d’une profondeur inouïe ou d’un comique fulgurant. »

Si vous voulez un bel exemple de la phrase proustienne, cliquez sur Proust à longueur de phrase