Pour faire un œuf à la coque

2 minutes

Recette n°18

Pour faire un œuf à la coque :

1—Tout d’abord, acheter une résidence secondaire à la campagne. La choisir avec soin, pas trop chère, mais pas trop loin non plus. La toiture devra être en bon état, mais le nombre de pièces est indifférent. La surface du terrain ne devra pas être inférieure à cinq cents mètres carrés.

2—Si nécessaire, défricher le terrain. Abattre quelques arbres pour avoir du soleil, c’est important, mais en laisser quelques-uns pour avoir de l’ombre, c’est primordial. Au besoin, planter.

3—Labourer, sarcler, emmotter, semer du gazon, rouler, arroser à bon escient mais avec parcimonie.

4—Ajouter quelques fleurs et quelques herbes folles pour faire joli.

5—Attendre.

6—Au printemps, si le gazon a poussé de plus de cinq centimètres, tondre. Sinon, attendre.

7—En attendant, acheter cinquante-deux mètres de grillage d’un mètre quatre-vingt à maille moyenne, quatorze piquets métalliques de même hauteur, quatre mètres carrés de tôle ondulée et environ douze mètres carrés cinquante de planches de sapin, de mélèze ou de peuplier. Éviter le hêtre et le chêne, trop lourd et trop cher.

8—Acheter aussi des clous, beaucoup de clous, ainsi que des tasseaux, des bastaings, des poteaux et des madriers en quantité suffisante et de dimensions adéquates.

9—Emprunter un marteau, voler une scie, acheter des pansements.

10—A l’aide du marteau et avec les clous, assembler les planches verticalement de telle sorte qu’elles prennent la forme d’une boite à chaussure sans couvercle.

11—Poser la tôle ondulée par-dessus la boite.

12—Se débrouiller pour que ça tienne.

13—A l’aide du marteau et de la scie, enfoncer l’un des murs et y pratiquer une porte.

14—A l’intérieur de l’abri ainsi constitué, placer n’importe quoi : deux bassines de chez Grofilex, un tabouret, une petite échelle et des cartons de chez Nicolas feront très bien l’affaire.

15—Saupoudrer le tout de paille, beaucoup de paille.

16—Remplir une des bassines d’eau et l’autre de graines de n’importe quoi et de détritus choisis.

17—Entourer l’ensemble, qu’on appellera “le poulailler”, au moyen du grillage à maille moyenne.

18—Découper le grillage pour y pratiquer une porte.

19—Au marché de Brive-la-Gaillarde, acheter une poule. Exiger une poule pondeuse. Choisir de préférence une poule à l’air compréhensif.

20—Placer la poule dans le poulailler et lui parler gentiment.

21—Attendre.

22—Au petit matin, se rendre au “poulailler”, distraire l’attention de l’animal et, à son insu, subtiliser le truc ovale et jaunâtre qui doit se trouver pas loin dans la paille. C’est un “œuf”.

23—S’il n’y a pas d’œuf, rapporter la poule au marché de Brive-La-Gaillarde et recommencer en 19.

24—Prendre l’œuf et le plonger dans l’eau bouillante pendant trois ou quatre minutes selon affinités.

25—Sortir l’œuf de l’eau, le placer dans un récipient adapté et le décalotter.

26—Saler, poivrer ad libitum. Éventuellement, ajouter quelques grains de caviar ou copeaux de truffe.

27—Servir chaud, sinon c’est moins bon.

Pour faire une omelette :

C’est pareil, mais il faut plusieurs poules et casser des œufs. Sans ça, ça ne marche pas.

 

1 réflexion sur « Pour faire un œuf à la coque »

  1. Au marché de Brive-la-Gaillarde, achetez votre poule en évitant de provoquer une hécatombe à propos de bottes d’oignons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.