Rendez-vous à cinq heures : souvenir de cinéma (7)

La page de 16h47 est ouverte…

Les Tontons Flingueurs

La scène la plus célèbre du film le plus célèbre (pour les Français de plus de trente ans). Ça vous donnera l’occasion de vérifier que la réplique la plus célèbre est :
— J’y trouve un gout de pomme…
— Y’en a.

Comble du laconisme d’Audiard.

Que cette réplique finale ne vous empêche pas d’apprécier tout le reste du dialogue. L’euphémisme, c’est le secret… La périphrase, décalée si possible, aussi…

Extraits : …On se risque sur le bizarre ? …. Faut reconnaitre : c’est du brutal… Vous avez raison, il est curieux, hein ? …faut quand même admettre, c’est plutôt une boisson d’hommes…

Cliquez sur le titre rouge :

Les Tontons Flingueurs

 

3 réflexions sur « Rendez-vous à cinq heures : souvenir de cinéma (7) »

  1. Et si c’était le JDC dont il est question dans cette succession de répliques qui seraient tenues par ses aficionados réunis?

  2. @philippe : tu sais que même Dieu se repose Dimanche!
    «  les cons ça ose tout ,c’est à ça qu’on les reconnaît »
    Pas sûr que ça sorte des TF, mais c’est ma maxime préférée !

  3. Le film fut un succès commercial lors de sa sortie en salles, attirant 3 300 000 spectateurs . Il fut, en revanche, éreinté par la critique (la mode était plutôt à la Nouvelle Vague), et en particulier par Henry Chapier (« Vous pavoisez haut… mais vous visez bas. »). Fraîchement accueilli à sa sortie, il reste une référence absolue en matière de parodie et de délire. Audiard avait raison : “Vivant, je veux bien être modeste, mais mort, il me paraît naturel qu’on reconnaisse mon génie…”
    En novembre 2018 se tint, à l’Université Sorbonne Nouvelle, un colloque sur la place des Tontons Flingueurs dans le paysage cinématographique et culturel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.