Problème de clôture

C’est avec grand plaisir mais sans autorisation que je vous livre aujourd’hui un cartoon de Voutch, ce type qui sait faire parler les dalles de jardin et les piquets de clôture tout autant que les palourdes et les lombrics, nous montrant qu’effectivement, les objets inanimés ont une âme et les mollusques des problèmes de couple, ce qui est bien rassurant. Voici donc le cartoon, sobrement intitulé “Piquets”.


 

5 réflexions sur « Problème de clôture »

  1. Le truc débile qui nous demande de compter les vélos… ou les collines …. où les feux rouges…

  2. À mon avis, il a tâté de la psychanalyse….c’est sobrement drôle…. loin des rires gras de l’ » humour » stand Up.
    Depuis hier un vrai contrôle aux frontières de passer barrage catch…

  3. Très bonne leçon de choses. Les piquets de clôtures à la campagne, les rustiques en châtaignier et surtout pas les affreux en béton, interpellent mon regard depuis longtemps mais c’était sans en faire une analyse psychiatrique. Ce regard va changer maintenant grâce à Voutch. Que pourraient nous dire aussi les ganivelles? Elles aussi en châtaignier, plus frêles que les piquets mais enrôlées en brigades pour constituer une véritable armée de protection. Moi je les aime en bordure de mer quand elles protègent les dunes en se mêlant aux plantes indigènes du littoral. Elles aussi ont une âme, plutôt collective qu’individuelle, à faire analyser, ou voucher, par un psychosociologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *