Sacrée soirée ! (19)

19

— Bon, pas de jeu de rôle. À quoi voulez-vous jouer alors ? lance Charles à la cantonade en se versant le reste de la bouteille de bordeaux.

— Charles, foutez-nous donc la paix avec vos jeux, dis-je en soupirant. C’est pas le Club Med ici. Vous voyez bien que personne n’a envie de jouer. Et puis, ce n’est vraiment pas le moment ! L’heure est peut-être grave…

— Mais vous disiez que tout ça n’était rien qu’une gesticulation du gouvernement, un truc pour nous faire peur ? Vous avez changé d’avis, Géraaaard ?

Il le fait exprès, le salaud. Et avec un sourire ironique, en plus !

— Nom de Dieu de nom de Dieu ! Est-ce que vous allez arrêter de m’appeler comme ça, sacré bonsoir ! Est-ce que je vous appelle Karl, moi ? Ou Charlie, ou Charlot ? Tiens, Charlot, ça vous irait bien, je suis sûr ! Mais pour ça, il faudrait que vous perdiez une bonne vingtaine de kilos !

Et vlan !

— Allons, allons, GéraLLLd, dit-il en insistant lourdement sur le L, ne perdez pas votre sens de l’humour. Je voulais juste vous taquiner un peu. Allez, j’arrête, c’est promis !

Il a trouvé dans l’évier une bouteille de champagne à peine entamée. Il en boit une lampée et, tout joyeux, il demande :

— Bon, alors qu’est-ce qu’on fait maintenant ?  Quelqu’un a une idée ?

— Écoutez, franchement, Charles, dit André, nous …

Mais Charles l’interrompt :

— Attendez ! Moi, j’en ai une. Vous allez voir, c’est très chouette. Voilà : chacun son tour, on dit tout haut à la noble assemblée un secret qu’on avait gardé bien caché jusque-là, une chose dont on n’est pas très fier, un truc un peu honteux, un peu crapoteux. À la fin, on vote pour celui, ou celle bien sûr, qui a révélé le truc le plus croustillant. Qu’est-ce que vous en pensez ? Ça peut être marrant, non ?

Comme personne ne bronche, Charles, de plus en plus enjoué, continue :

— Bon, d’accord, c’est moi qui commence…  Ah ! J’allais oublier… deux règles essentielles… la première : faut dire la vérité, bien sûr, sans ça, c’est pas drôle… et la seconde : ne jamais répéter à personne ce qui aura été dit pendant le jeu. Ça peut être marrant mais c’est pas permis non plus. Mais je me fais pas de souci, on est entre gens du monde, pas vrai ?
Bon, alors voilà : tout à l’heure, notre ami François m’a gentiment accusé d’avoir copié mon Bosco sur Conrad. Bien entendu, j’ai nié avec une fermeté qui vous a certainement convaincus. Eh bien, dans le cadre de notre petit jeu de la sincérité, je viens humblement vous avouer que c’est vrai : oui, j’ai copié Conrad ! Oui, je l’ai pompé un maximum, je l’ai copié-collé, exploité, repris et je dirais même que parfois, je l’ai amélioré. Dans mon Bosco, il y a des passages entiers de Conrad et, mon procès, c’est plus que probable que je le perde. Mais c’est pas grave, bien au contraire : depuis qu’on parle de l’affaire dans la presse, le tirage du Bosco est reparti de plus belle et je vends, je vends, je vends que c’en est une bénédiction. Parait que du même coup, les tirages de Conrad se sont envolés eux aussi. Possible que les gens veulent vérifier par eux-mêmes, je sais pas… en tout cas, je suis bien content de lui avoir renvoyé l’ascenseur, à ce bon vieux Joseph.
Mais ma vraie confession, c’est pas ça. Il y a mieux ! Ce que je vais vous dire, personne ne le sait : tous les livres que j’ai écrit après Le Bosco, je dis bien tous, je les ai copiés : Le Haut Mur, entièrement pompé sur Les Mémoires de Latude ; La Mort de la Comtesse Écarlate, une enquête du commissaire Maigret transplantée dans la Californie du XIXème siècle ; Les Trois Médecins, le best-seller d’il y a trois ans, purement et simplement décalqué sur Les Trois MousquetairesLe Trésor de Hawalbumpil, le bouquin que je suis en train de finir, un savant mélange de L’Ile au Trésor de Stevenson et du Trésor de Rackham le Rouge d’Hergé ! Et tout ça sans que personne ne s’en aperçoive ! Ça demande pas mal de doigté, vous savez ! Et peut-être même un certain talent…

A SUIVRE

Bientôt publié

Demain, 07:47 Photos souvenirs – 8
12 Oct, 07:47 ¿ TAVUSSA ? (79) : Ironique Amérique
12 Oct, 07:47 Un résumé de La Recherche
13 Oct, 07:47 Sacrée soirée ! (20)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.