Une réflexion au sujet de « Du fils de Jean »

  1. Fatal et ses dérivés, fatalement, fataliste, est un mot riche d’expressivité. Le Larousse sur Wikipedia en donne cinq interprétations: 1/ qui est inévitable (les impôts, la mort); 2/ qui est prévu et ne manque pas d’arriver (le fatal gigot du Dimanche); 3/ qui entraîne des conséquences désastreuses (décision fatale): 4/ qui entraîne la mort (un coup fatal). Mais rien sur la femme fatale comme je le prévoyais. Cela dit, arrive en 5: Se dit d’un sous-produit, valorisable ou non, qui est inévitablement généré dans le processus de production (ben tiens! une chance sur deux statistiquement) ou de transformation d’un bien. C’est peut- être là qu’il faut chercher la femme fatale dont n’a pas osé parler Larousse.
    En prime, cette citation d’Antoine Blondin à titre d’exemple d’emploi riche du mot fatal: ‘Toutes les femmes sont fatales; on commence par leur devoir la vie, elles finissent par causer notre perte’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *