Rendez-vous à cinq heures : Louis Bellson

La page de 16h47 est ouverte…

SKIN DEEP
Louis Bellson

Édité en 1952, le disque Ellington Uptown ne contient pratiquement que des enregistrements exceptionnels, tels que Take the A train, Perdido, A Tone parallel to Harlem, The Mooche et Skin deep.
Ce dernier morceau de près de 7 minutes est constitué en grande partie d’un énorme solo de batterie par Louis Bellson. Accompagné par le Big Band d’Ellington, c’est le solo de batterie le plus impressionnant que j’ai jamais entendu.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.