Dernière heure : c’est grave, docteur ?

10 mai 2022 : à Paris, les platanes perdent leurs feuilles…

C’est grave,  docteur ?

 

2 réflexions sur « Dernière heure : c’est grave, docteur ? »

  1. Je réponds volontiers à cet appel désespéré à mes compétences. La chute des feuilles, c’est comme la chute des cheveux : ça ne présage rien de bon.

  2. Oui c’est grave! “Les feuilles mortes se ramassent à la pelle…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.