7 réflexions sur « Pont tordu et de travers »

  1. Merci Guy pour ces précisions qui prouvent à l’évidence que vous en connaissez un bout à propos des ponts, que ce soit sur le Zambèze, au Brésil où même en Bretagne. Les ponts m’ont toujours fasciné, leur réalité (mon grand-père, X-Pont, m’en parlait à chaque occasion et m’emmenait en voir s’ils se trouvaient à proximité, par exemple celui de La Roche-Bernard en fin de construction) ou leur symbolique. J’aurai peut-être l’occasion d’en reparler dans les colonnes du JDC.

  2. J’ai eu la chance de le visiter durant sa construction, début 2011.
    Oui, le pont suspendu voisin a été démoli car atteint du “cancer” du béton, à savoir une alcali-réaction généralisée. Maintenant, on sait éviter cela.

    L’architecte du pont de Terenez fut le regretté Charles Lavigne.
    Bien auparavant, j’étais allé à Sao Paulo avec lui pour concevoir un grand pont urbain haubané, aussi très courbe, sur le Rio Pinheiros, dans les mêmes portées et assez étroit.
    C’était en 1999, dans le quartier de Aguas Espraiadas si vous connaissez un peu SP.
    Nous sommes rapidement arrivés à la conclusion qu’iil fallait des pylônes de forme en lambda.
    Il a alors fait acheter du carton très épais et en quelques heures, la maquette était terminée.
    Il a appliqué l’idée quelques années plus tard pour le pont de Terenez.

    A SP, l’idée avait été retenue, mais avec 2 ponts courbes superposés, donc un pylône en X.

  3. J’ai connu les deux ponts, l’ancien et le nouveau côte-à-côte, il y a quelques années. Le cadrage de la photo aurait dû en effet me faire remarquer la disparition de l’ancien pont. Illusion classique!
    En Bretagne on a pas d’autoroutes mais on a de beaux ponts.

  4. Ce n’est pas le cadrage de la photo ni une habile utilisation de Photoshop qui a effacé l’ancien pont suspendu, c’est la Direction Départementale de l’Équipement qui l’a démoli (aujourd’hui, on dit déconstruit, ça coute plus cher)

  5. Ce pont tordu fait le lien avec le post d’hier de Guy.
    Incroyable récit ! Cette route est mythique pour tout amoureux de la Montagne ( je le sais,j’ai dû épouser l’homme et la passion!)
    J’en entends parler depuis X années et surprise
    a l’heure du thé, entre deux valises, cette excursion m’arrive avec décontraction , et humour sur le ton d’une balade en forêt de Fontainebleau, enfin presque….
    D’autres sous le coude?

  6. Petite correction à mon message précédent. Il était faux de laisser penser que le pont de Térénez était l’unique passage pour la presqu’île du Crozon. Il y en a un autre quand on vient de Quimper par exemple. Le pont de Térénez assure une liaison rapide depuis Brest, et pour se rendre de Brest à la presqu’île de Crozon on passe l’Elorn (fleuve côtier identique à l’Aulne, en aval de Landerneau) sur le pont de l’Iroise, bel ouvrage contemporain du précédent et tordu lui aussi.

  7. Le pont de Térénez est un magnifique ouvrage d’art dans un site non moins magnifique qui relie la presqu’île du Crozon au reste du continent, Morgat et le port de Camaret (que son célèbre curé et les détails de son anatomie ont été chantés par les carabins). Il a été construit à côté de l’ancien pont suspendu habilement caché sur la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *