Une réflexion au sujet de « À l’Alpe d’Huez »

  1. Et dire qu’un jour, lointain à coup sûr, une alpe ne sera plus qu’une pénéplaine… En attendant, profitons de la vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *