Miami (2) : Lifeguard tower

Soho Beach House Lifeguard Tower

  • POUR DEMAIN ET JOURS SUIVANTS, CE SERA ÇA :
  • Demain         Une intime conviction – Critique aisée n°150
  • 18 Fév,          Dieu existe-t-il ?
  • 19 Fév,          Tableau 242

3 réflexions au sujet de « Miami (2) : Lifeguard tower »

  1. Magnifique architecture bien pensée et intégrée au paysage, mis à part au « mur » en arrière-plan, toujours ces fichus murs , obsession américaine on dirait.

  2. Le mur en TRUMP l’œil sépare-t-il les ‘natives’ hispaniques des ‘pre-natives’ Séminols ou des White Gringos récemment immigrés dans ces marécages naturels?

    Je suis heureux de constater qu’il ne fait pas si beau que cela dans ce lieu privilégié des Québécois pour passer leurs vacances et retraites hivernales!

    En plus, les réfugiés vénézuéliens y ont apporté leur Margarita bourrée de glaçons pilés!

    J’arrête… l’Happy Hour va passer et je vais rater mon train train!

  3. La nuit ayant porté conseil et après avoir descendu et remonté les escaliers infernaux, mon esprit, fort de ses méditations nocturnes et hivernales, refuse de médire sur moi et comme aurait dit celui que Napoléon qualifiait de ‘merde dans un bas de soie’ « Méfies toi du premier mouvement, c’est le bon! »

    Ressuscitant des endormis en proie aux cauchemars existentiels, je redonde, ré-affirme et signe: comme toi, je crois, que deux certitudes ne constituent point une vérité!

    Un train qui arrive à l’heure (indiquée par ma montre réglée sur l’horloge parlante – depuis 60 ans – qui elle même s’inscrit dans les conceptions occidentales, néo-chrétiennes et astro’logiques’ ou ‘nomiques’ – C kif kif! – du temps) dans la gare de Rome (s’il y en avait plusieurs je les ignore crassement) le 12 Juin 1942 n’est que la coïncidence, la surimpression de palimpsestes (pour faire plaisir à Michel Foucault) ou l’entassement de tortues hindoues (pour séduire Arjun Appaduraï – dont le nom est approprié dans une gare française – ) ou, dans le vocable de Jaen Antolinos: concordance EXACTE de l’heure que je constate à ce moment à ma montre avec l’heure prévue par l’indicateur des chemins de fer italiens lui même indexé sur les mêmes conceptions occidentales et modernes du déroulement du temps. Et effectivement, cela ne nous dit pas grand chose sur la VÉRITÉ du Fascisme mussolinien! (sinon que c’eut été une bonne idée que de rater ce train pour apprécier plus longtemps ‘la beauté de la vie!’)

    D’où je suis, je ne vois pas de désaccord entre nous sur le fait que deux exactitudes (qui ne sont que des coïncidences passagères d’extraits de ‘Narratives’ différentes) ne constituent pas une vérité!

    Je souscris à 100% à ton commentaire de ce samedi matin! (comme je ne vois pas de conflits – à quelques nuances près – avec tes précédentes affirmations…)

    Par ailleurs, et je ne vois pas de désaccord entre nous, sur la notion de ‘Vérité.’

    Pour ma part, j’ai l’intime conviction montaignienne que les vérités existent bien dans l’absolu qui nous transcende mais elles demeurent et demeureront inaccessibles à l’homme qui en est victime! (cf. Le malheur de naître!)

    Désespérés, nos ancêtres ont inventé plein de ‘Narratives’ (qui parfois se recouvrent et s’entassent en palimpsestes rassurants) visant à palier ces lacunes. Ils s’en sont fait les ventriloques. Mais ces ‘narratives astrologiques, bibliques ou darwiniennes ou environnementalistes’ constituent des ‘fake news’ et en 2019 on peut reprendre en chœur ce que chantait Dutronc en 1965: « On nous cache tout on nous dit rien, plus on apprend plus on ne sait rien! J’ai tout vu tout bu tout lu et c’est pour ça que je suis un con! »

    Tout à coup, j’ai soif!

    Vous avez de la chance en France, l »Happy Hour’ arrive 6 heures avant la nôtre!

    Je crois donc que je vais rester encore un peu Français même si six fuseaux horaires nous séparent… La courbure de la terre et de l’espace relativisant tout cela!

    I gloo gloo! (Dans ce froid sibérien [qui, en Sibérie s’appelle canadien; C comme les capotes, les haricots et les ‘Freedom Fries’ si chères à Jim], les recettes savoyardes de vins chauds font recettes!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *