Du vrac en gros, demi-gros et au détail

Ne commettez pas toujours les mêmes erreurs ! Faites-en de nouvelles !

Tout ce que vous dites avant de prononcer le mot « mais » ne compte pas. 

Le mariage, c’est résoudre à deux les problèmes qu’on n’aurait pas eus tout seul.

Isaac Newton découvre la gravité en 1687. Avant cette date, les gens prenaient tout à la rigolade.

“L’Anus à l’oreille” et “Le Fils Anapathe” sont deux pièces de Georges Feydeau. Par contre, “Le Chameau se taille d’Italie”, c’est de Labiche. 

Qui ne progresse pas négresse. 

Qui n’avance pas virgule.

Une occasion de rire n’est jamais à dédaigner.

NdE : Parmi ces aphorismes, un seul est de Sacha Guitry. Un autre est d’Ernst Lubitsch. Devinez lesquels. Les autres sont anonymes. 

10 réflexions sur « Du vrac en gros, demi-gros et au détail »

  1. J’ai omis de dire que je soutenais subjectivement le sujet. Ojectif atteint non? Je taquine bien sur.

  2. Vous aurez compris comme moi à la relecture que mon aphorisme était une tentative de saphorisme.

  3. Banco! Philippe a bien deviné ou recherché que ma tentative d’aphorisme reprenait “fragilité, ton nom est femme”, en anglais “frailty, thy name is woman”, car c’est un ver shakespearien issu de Hamlet et que celui-ci prononce dans l’un de ses sot-l’y-laisse, oups, je voulais écrire dans l’un de ses soliloques qui font la célébrité de cette tragédie.
    PS: depuis quelques semaines j’achète tous les mercredis Franc Tireur, un nouvel hebdomadaire que je recommande. Chaque semaine dedans l’un des journalistes propose un anagramme – un art que j’apprécie – reprenant un événement d’actualité. Voici celui de Mercredi dernier:
    ADRIEN ET LA GIFLE
    GALANTERIE DE LFI

  4. Je ne suis pas un objet, et eux non plus. Soutiens le prix son nier.

  5. “Ces aphorismes” marchent à l’écrit. Mais à l’oral, en prononçant bien les liaisons, ça devient “ces saphorismes”. Alors j’en ai un: “Frigidité, ton nom est femme”, c’est de qui ça?

  6. Pour ce qui est du 1er aphorisme, c’est gagné.
    Pour ce qui est du “décousu”, j’avais bien prévenu que c’était du vrac. Et puis, décousu, décousu, c’est très subjectif, Claude.

  7. Ernst Lubitsch serait l’auteur du premier aphorisme, je ne le connais pas, bien qu’intuitivement je pense que les autres soient anonyme. Cependant avant de voir la réponse de Guy j’avais inversé les deux auteurs de ces aphorismes. Les aphorisme que je pense anonyme sont décousu et semble hors contexte par une note final trop évasive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *