Rendez-vous à cinq heures : souvenir de cinéma (36)

La page de 16h47 est ouverte…

To be or not to be
Ernst Lubitsch – 1942

Jeux dangereux est plus connu des cinéphiles sous son titre original : To be or not to be. Il fait partie des chefs d’oeuvre de la comédie américaine. Le sujet, c’est, dans la Varsovie de 1939 occupée,  les démêlées d’une troupe de théâtre polonaise avec les troupes d’occupation nazies. 

Dans nos jeunes années, mes amis et moi en connaissions par coeur des répliques entières. La seule que je me rappelle aujourd’hui est celle-ci : «So, they call me Concentration Camp Ehrhardt ! Ah ! Ah ! Ah !» Bien sûr, sortie de son contexte, elle n’est absolument pas drôle. Pourtant elle me fait toujours rire. 

Le rôle principal masculin est tenu par Jack Benny, comédien, humoriste, homme de radio et de télévision, extrêmement connu à l’époque. Le premier rôle féminin est tenu par la superbe Carole Lombard, dont ce fut le dernier rôle, disparue quelques mois après la fin du tournage dans un accident d’avion. On pourra y reconnaitre Robert Stack, futur patron des Incorruptibles à la télévision. 

Pour moi, To be or not to be est une des comédies les plus drôles de tous les temps. Dans la scène que vous allez voir si vous cliquez sur le lien proposé, le barbu, c’est Jack Benny, le cabotin directeur de la troupe.  A la suite de circonstances très compliquées, il s’est fait la tête de l’envoyé spécial qu’Hitler a chargé de détruire la Résistance polonaise. L’officier allemand, c’est justement « Concentration Camp Ehrhardt », commandant des forces d’occupation.  Click and enjoy « the Lubitsch touch ». 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.