Rendez-vous à cinq heures au CRAZY

la page de 16h47 est ouverte…

Des nouvelles de Steeve Ratinet

Récemment, quelqu’un m’a demandé des nouvelles Steeve Ratinet.
Steeve Ratinet… vous vous souvenez, quand même ! Non ? Voyons ! Steeve Ratinet, célibataire, coupeur de chevaux en quatre de profession, né le 29 février 1982 à Guéret dans la Creuse et décédé à son insu le 13 mai 2020 à 03:47 GMT. en son domicile parisien, sis 15 rue Dacôté.
Ah ! Ça y est quand même ! Bon, je résume :

La Commission d’Admission au Paradis ayant classé Steeve dans la catégorie É-P-A-V-E (Égotiste-Primaire-Agressif-Vulgaire-Exacerbé), notre héros a été admis à entrer au Paradis (parce que, bien sûr, l’Enfer n’existe pas) moyennant un petit séjour préalable d’une cinquantaine d’année au CRAZY (Centre de Remise à Zéro, le Y n’étant là que pour faire joli) destiné à le remettre à neuf, innocent comme l’agneau qui vient de naître, aimable, tolérant, généreux, patient et poli, toutes qualités indispensables à sa future fonction d’ “Accueillant” au Purgatoire pendant les un ou deux siècles qu’il doit y demeurer avant de pouvoir accéder au Paradis.

Vous pouvez relire tout ça en cliquant sur le lien ci-dessous :

C’était un jour qu’était pas fait comme les autres 

Cela fait maintenant deux ans que Ratinet est entré au CRAZY, et ma Foi, cela ne semble pas se passer si bien que ça. C’est du moins l’impression que j’en ai retiré à la suite d’un bref entretien que j’ai pu avoir avec lui au cours d’une angelo-conférence. En effet, voici mot pour mot ce qu’il m’a déclaré :

— Putain ! C’ qu’on s’emmerde ici ! Eh! dis-donc, Duchnock, tu pourrais pas m’ faire sortir de c’ foutu trou à rats, par hasard ?

C’est dans de telles occasions que l’on se demande s’il ne serait pas temps de revoir les méthodes pédagogiques du CRAZY, de réexaminer le principe même du Purgatoire et, pourquoi pas, de remettre en cause tout le Système qui remonte, il faut bien le dire, à Mathusalem et même Au-Delà.

1 réflexion sur « Rendez-vous à cinq heures au CRAZY »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.