7 réflexions au sujet de « Vieillesse, l’âge de se taire »

  1. Il n’y a pas d’âge pour se taire, ou plutôt pour savoir se taire et celer les secrets, les ragots inavouables, etc, qui pourront être distillés à bon escient le moment venu, voire après la mort. Moi qui suis connu pour être bavard, je maintiens mes fiches à jour avec les noms. A bon entendeur salut!

  2. Si c’est ça, l’âge de se taire, il arrive bien avant la vieillesse. Peut-etre pas à l’âge de raison, mais à l’âge mûr, celui qui précède juste l’âge pourri.

  3. A mon avis, l’âge de se taire est venu lorsqu’on a enfin compris que son opinion n’avait aucune importance et ne changeait pas le monde. Ce qui ne signifie pas que la pendule tourne au poignet d’un mort, bien sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *