2 réflexions au sujet de « Homme nu et pensif devant une machine »

  1. Expliquez-moi, Philippe et Rebecca, comment on peut déduire l’activité mentale d’un mâle (vu de dos?) à partir du déhanchement de ses fesses? Vous avez des dons qui me laissent pantois!

  2. Celui-là a tout compris des codes de notre société… Avoir l’air pensivement occupé pendant que d’autres, comme ici une machine, font le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *