On sait donc depuis ce matin à 07h14 que les robots de Facebook refusent de publier « Les Chinois sont des cons » mais qu’ils acceptent le titre « Les Chinois ne sont pas des cons ». Je me demande maintenant s’ils aimeraient le mode interrogatif : « Les Chinois sont-ils des cons ? ». Je me demande aussi ce qu’ils feraient si j’écrivais  » Les Français sont des cons » ou bien « Les Slovaques… » ou encore « Les Pharmaciens … »
Je me demande enfin où s’arrêtera la connerie.

Une réflexion au sujet de «  »

  1. Mais bien sûr, la connerie est inépuisable autant qu’elle est parfois incommensurable. J’ai écrit ce matin que les cons devaient être qualifiés par l’adjectif adéquat. J’ai même donné des exemples, tel que être riche et pauvre con tout de même. Toutefois, je n’ai jamais rencontré de gentils qui soient de méchants cons. Les méchants cons sont intégralement méchants et cons. Je classe parmi eux les robots programmés pour l’être. Hé oui, la connerie peut être programmée. La connerie naturelle ne suffisait plus, il fallait en inventer de nouvelles formes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *