1 réflexion sur « Tableau 368 »

  1. Ouais on n’est tous prisonnier, et mal heureux, en deux mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *