Rendez-vous à cinq heures : les 1000 îles de Jim

La page de 16h47 est ouverte…*

Thousand-Islands
Jim

Alors que la longue frontière de 8891 kms entre les Etats-Unis et le Canada s’imperméabilise pour cause de pandémie, il est bon de rappeler que cette frontière est à la fois terrestre et à la fois aquatique. La frontière aquatique passe par le milieu du lac Ontario à l’extrémité duquel, là où le fleuve Saint-Laurent prend son cours et sépare la province canadienne de l’Ontario et la pointe nord-est de l’état de New-York, se trouve une très belle étendue aquatique nommée Thousand-Islands, un archipel de Mille-Îles, certaines situées en territoire canadien et les autres en territoire américain. Entre deux d’entre elles très proches passe la frontière, virtuelle bien sûr, et elles sont reliées par le plus petit pont international au monde. C’est la photo ci-dessous. On y distingue (mal) à gauche le drapeau canadien (la feuille d’érable rouge sur fond blanc) et la bannière étoilée à droite.

 

2 réflexions sur « Rendez-vous à cinq heures : les 1000 îles de Jim »

  1. Quand on commande une salade dans un restaurant américain, on vous demande avec quel “dressing” (sauce) vous la souhaitez, le choix proposé étant généralement: ranch, roquefort cheese, huile et vinaigre, ou thousand islands. L’histoire de ce dressing est la suivante: à la Belle Époque de l’entre deux guerre, le très riche propriétaire de l’hôtel Waldorf Astoria sur Park Avenue à New York acheta l’une des plus grandes îles côté USA des Thousand Islands et y fit construire une très grande et luxueuse maison pour recevoir ses amis et relations de New York le week end. Pour attirer et régaler ces soit-disant amis il faisait venir son réputé Chef-Cuisinier du Waldorf, et celui-ci inventa une sauce pour salade qu’il nomma “Thousand Islands”. Je suis sûr que vous êtes maintenant contents de savoir ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *