5 réflexions sur « Temple du soleil »

  1. Hey Paddy, ce serait pas plutôt Ionesco dans “La cantatrice chauve”?

  2. “Prenez un cercle Rebecca, caressez le, et il deviendra vicieux”. Ionesco (Rhinocéros)

  3. C’est un cercle (vicieux, je ne sais pas…): pour produire de la paille, il faut des champs de blé; en revendant la paille, le fermier se fait… du blé!

  4. Renseignements pris, le prix d’une botte de paille de 400kg de nos jours vaut plutôt entre 20 et 25€. Y à Champs de Faye dans l’Aisne un paysan aztèque qui n’est pas à plaindre!

  5. Quoi faire un samedi matin, confiné dans son appart à Paris, devant une belle photo campagnarde d’un temple du soleil aztèque en Aisne? Du calcul! Du calcul d’agribusiness!
    Ce monument est composé de balles de paille, assez classiques de nos jours avec le machinisme agricole moderne, qui font 90x120x240 en cms. Elles pèsent 400kg. Le prix de ces balles varie entre 15 et 20€.
    Je compte, sauf erreur, 963 balles composant ce temple en admettant qu’il soit plein sans galeries intérieures, soit 963×400=385,2 tonnes. Ça fait tout de même pas mal de ces camions avec remorques impossibles à doubler sur les routes de campagnes.
    Et puis 963 multiplié par 15 ou par 20 ça représente 14.445€ ou 19.260€.
    Les paysans aztèques de l’Aisne ne sont pas sur la paille. Leur paille vaut de l’or!
    Bon week end à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *