NOUVELLES DU FRONT – 7 Octobre 2020

LA BÊTISE AU FRONT DE TAUREAU

Nous avons, pour plaire à la brute,
Digne vassale des Démons,
Insulté ce que nous aimons
Et flatté ce qui nous rebute ;
Contristé, servile bourreau,
Le faible qu’à tort on méprise ;
Salué l’énorme bêtise,
La Bêtise au front de taureau.

 

La connerie se porte bien, je vous remercie
Mercredi 7 octobre

Et, comme je le disais l’autre jour, elle se porte particulièrement bien du côté de Marseille où elle est aux affaires. Madame Samia Ghali, maire du 8ème arrondissement de Marseille, deuxième adjointe au maire, vice-présidente du conseil régional de Provence-Côte d’Azur, s’est particulièrement distinguée en dénonçant dans les restrictions prononcées par le gouvernement un diktat des nantis parisiens et en réclamant la constitution d’un conseil scientifique propre à Marseille.
Paranoïa, bêtise, clientélisme ? Les trois, mon général.

Berlin n’est pas épargné : cet été, le Festival de cinéma de Berlin a décidé ne plus décerner à l’avenir d’Ours d’argent pour la meilleure actrice et pour le meilleur acteur. Voici la décision du Festival dans ses propres termes : « Les prix d’interprétation seront définis de manière non-genrée. Au lieu des prix du meilleur acteur et de la meilleure actrice, un ‘Ours d’argent pour la meilleure interprétation dans un rôle principal’ et un ‘Ours d’argent pour la meilleure interprétation dans un second rôle’ seront attribués. »
Le plus simple ne serait-il pas de supprimer toute référence au genre et , pour commencer, la première étape dans cette enthousiasmante perspective ne serait-elle pas d’appeler tout le monde ‘Monsieur’ ?

Et voilà qu’avec sa nouvelle municipalité, la ville de Bordeaux s’est récemment distinguée de brillante manière avec l’annonce de deux « presque-décisions ».
La première concerne la suppression du sapin de Noël de la Ville, pour cause de destruction d’un arbre chaque année.
Et pourquoi pas interdire les bouquets de fleurs coupées ?
La deuxième, et c’est beaucoup plus chouette, ce sera de moduler le tarif des contraventions de stationnement en fonction des revenus du contrevenant.
Et pourquoi pas faire de même avec le prix de la baguette de pain, du timbre postal, du ticket d’autobus… ?

 

6 réflexions au sujet de « NOUVELLES DU FRONT – 7 Octobre 2020 »

  1. Les aléas de la démocratie? Hitler a été élu! Trump a été élu! Erdogan aussi!

  2. Donc, tu acceptes les aléas de la démocratie. J’y ai réfléchi. Il n’y a qu’une seule solution : nous devons faire de la politique. Mais crois-tu que nous avons l’âge pour en faire ?

  3. Enfermer les gens dans une alternative, accepter ou refuser la démocratie, n’est pas digne d’un débatteur tel que toi.
    Je ne refuse pas la démocratie, d’ailleurs je ne l’ai pas dit, je dis qu’elle a des inconvénients. Comme dit quelqu’un que je connais bien : « Je ne râle pas, je constate »
    Je ne ferai pas l’injure à qui que ce soit ici de rappeler la définition de la démocratie par Winston Churchill.

  4. Je suis en complet désaccord avec cette affirmation selon laquelle on aurait les hommes politiques qu’on mérite.
    Je suis fermement convaincu que je n’ai pas ceux que, moi, je mérite.
    Malheureusement, ce que la démocratie nous apporte intrinsèquement, c’est la victoire du plus grand nombre et donc inévitablement, à la longue, celle du populisme.
    Nous aurons donc les hommes politiques que méritent les populistes : Trump, BoJo, Bolsonaro, Erdogan… Ce n’est pas rassurant.

    Pour ce qui est des trois villes mentionnées, et pour parler sérieusement un instant, je crois qu’on peut attribuer les décisions à ce qui suit :
    Marseille -> clientélisme populiste
    Berin -> suivisme
    Bordeaux -> intégrisme écologique

  5. Je suis atterré …. Mais crois-tu qu’il soit nécessaire et prudent de nous infliger pareille preuve de la connerie incommensurable de certains de nos hommes et de certaines de nos femmes politiques ? N’y a-t-il donc personne dans leur entourage pour les empêcher de se ridiculiser ainsi ? Gouverner, c’est prévoir; ont-ils prévu que tous leurs projets sans exception, aussi merveilleux qu’ils puissent être, auront comme première conséquence une augmentation du chômage et donc un appauvrissement de tous ?
    Rappelle-toi hélas qu’en démocratie, on a les hommes politiques qu’on mérite ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *