Dernière heure : Le Cujas, fermeture pour travaux

 

Dernière heure : Le Cujas, fermeture pour travaux
19 septembre 2020

Et voilà, le journal de Samuel Goldenberg est terminé. Demain matin, vous pourrez le lire en entier et un seul morceau. Mais ce chapitre s’achève sur une porte ouverte : Samuel est-il mort dans les mines du Dombass ? A-t-il pu finalement survivre à l’immense catastrophe ?

On n’en sait rien.

C’est pourtant, s’il reste à l’auteur une miette de sens moral, ce que les chapitres suivants devraient révéler. Seulement voilà, le chapitre 8 consacré à Georges Cambremer n’est écrit qu’à moitié, et encore, et le chapitre suivant, qui sera peut-être le dernier, n’est pas commencé.

Il va donc vous falloir attendre, attendre pour apprendre les raisons de la dispute entre l’ébéniste  de la rue Monsieur le Prince et la cafetière de la rue Cujas, attendre pour connaitre les circonstances de la mort de Robert Picard et d’Antoine Bompar de Colmont, pour découvrir l’issue du nouveau procès d’Achir Beltrami, la nouvelle vie de Simone, et peut-être, peut-être, les vraies motivations de Dashiel Stiller.

Excitant tout ça, non ?

Le problème, c’est que, de tout ça, l’auteur n’a pas la moindre idée. L’attente risque donc d’être longue et par conséquent difficilement supportable.

Alors, pour vous faire patienter, il est fort possible que, dans les semaines qui viennent, les colonnes du JdC accueillent quelques rediffusions, quelques nouvelles “Suites africaines” et quelques “Couleur café“. Il se pourrait même que je mette en branle “Le mécanisme d’Anticythère“, grandiose fresque historique, commencée il y a sept ans et toujours inachevée.

Bon courage.

Une réflexion au sujet de « Dernière heure : Le Cujas, fermeture pour travaux »

  1. Peut-être l’auteur ‘auteur pourrait-il proposer de nouveaux jeux, tels ‘Cadavres exquis”, Incipit ou Excipit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *