RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (37)

RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (37)

30/06/2020

Résultats du jeu du Logo-rallye

Les auteurs des textes étaient les suivants :

Le prêtre et l’artisan : EDGARD
La roue : PHILIPPE
Lettre de mon moulin : JIM
Le petit monde de Don Camillo : PADDY
Le bellâtre : LARIEGEOISE
L’agent double : BETELGEUSE
Libre ballade du jardinier : BRUNO

*

Les trois textes vainqueurs sont :

Médaille d’Or : La roue
Médaille d’Argent : Libre ballade du jardinier
Médaillle de Bronze : Le prêtre et l’artisan

*

Épreuve de perspicacité :

Médaille d’Or : Lariégeoise
qui a trouvé les auteurs des textes “La roue” et “Lettre de mon moulin”
Aucun des  autres concurrents n’a trouvé d’auteur

*

Voilà, c’est tout ! Merci et à la prochaine pour le jeu de l’Incipit, dès demain à 16h47.

*

Mais en attendant :

Allez ! Chiche ! Encore un petit coup de

All about that Bass !

A propos, vous vous êtes peut-être demandé la raison du titre de cette chanson : “All about that bass” alors que les paroles font clairement référence au fessier de ces dames.

La raison est la suivante : “bass” est un terme musical qui désigne les sons graves (par opposition à “trebble”, les aigus). Bass est ici utilisé en tant que métaphore de “gros” ou plutôt de “voluptueux”.

 

Bientôt publié
1 Juil, 07:47 Les images de Conrad
1 Juil, 16:47 RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (37)
2 Juil, 07:47 Le Cujas (9)

4 réflexions au sujet de « RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (37) »

  1. @ Bruno
    Je reconnais ta culture classique dans ton message. En bon lecteur de Jules César tu encenses les perdants pour souligner que tu étais meilleur ! Les Gaulois étaient de très valeureux guerriers, mais nous les avons vaincus.
    Mais Philippe et toi étiez bien les meilleurs, juste devant Lariégeoise et son bellâtre.
    Vivement le prochain jeu.

  2. Evidemment, je suis très honoré par cette médaille d’argent si peu méritée. Et je vous remercie les très nombreux électeurs qui se sont retrouvés sur mon texte.
    En fait, je ne visais que la médaille d’or, bien sûr.
    Or, en pleine période électorale, je me permets d’émettre une réclamation : que la médaille d’or soit attribuée par l’auteur du jeu à lui-même dont rien ne prouve qu’il est l’auteur du texte anonyme récompensé est évidemment plus que louche, même si, par considération pour notre hôte, je ne saisirai pas les tribunaux.
    Et que personne ne me traite de mauvais joueur !
    D’ailleurs, je dis bravo à tous et surtout à ceux qui viennent ensuite : vous avez été excellents !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *