Dernière heure : Pr. Raoult, l’idole des Jaunes 

Dernière heure : Pr. Raoult, l’idole des Jaunes 
Jeudi 25 juin

Je  n’ai pas eu la patience d’écouter l’audition du Pr Raoult devant la Commission d’enquête parlementaire. Je n’en ai lu que des extraits et des compte-rendus dans divers journaux. Alors, mon opinion n’est pas vraiment fondée sur une étude exhaustive du personnage. Ce n’est pas une raison suffisante pour que je ne la donne pas.

Les déclarations du scientifique préféré de la droite de la droite, des gilets-jaunes et de l’extrême gauche (ça fait malheureusement quand même pas mal de monde) me laissent l’impression désagréable d’une succession d’affirmations péremptoires, de sentences imagées et truculentes, d’insinuations avortées et de dégagements en touche. Nul doute que Monsieur Ciotti, rapporteur de la commission, abeille laborieuse de la droite la plus conservatrice, saura en faire son miel. Il a déjà commencé, à sa manière doucereuse habituelle.
Comme tout bon manœuvrier médiatique, le Pr Raoult cite statistiques approximatives sur statistiques tronquées pour soutenir que la chloroquine était la solution, mais néglige d’expliquer pourquoi tous les pays du monde, les uns après les autres, abandonnent ou même interdisent le traitement de la COVID-19 par ce médicament.

Y aurait-il un complot mondial contre le Pr. Raoult ? A moins que ce ne soit contre Marseille ? Ou contre les chevelus ?

 

4 réflexions au sujet de « Dernière heure : Pr. Raoult, l’idole des Jaunes  »

  1. Peu importe le Pr Raoult, mais Ciotti = “Le Nain”! Abeille laborieuse (bien vu) de la droite absconne, point barre! Bien caricaturé par Canteloup, le nez au ras de la table, les pieds ballants dans le vide.

  2. Sur un point, Raoult a raison : la fameuse commission scientifique n’aurait jamais du être ainsi composée : il n’y avait aucun spécialiste des infections virales par le Covid, entre autres. C’est hélas une tradition française, de droite comme de gauche, qui veut que les politiques s’entourent, non pas des spécialistes compétents, mais des spécialistes qui pensent comme eux ou qui font semblant de penser comme eux. Cette amère constatation, je l’ai faite aussi avec les Directeurs d’Hôpitaux.

  3. J’ai regardé quelques minutes le Professeur Raoult s’exprimer. Il m’a donné l’impression d’être une personnalité pathologique typique et bien connue en psychiatrie. Une des caractéristiques de ces personnages est de nier la réalité, même quand on lui prouve, vidéo à l’appui, qu’il dit aujourd’hui le contraire de ce qu’il avait dit hier. Qui plus est, leur vérité, qui évolue au gré de leurs fantasmes, est LA vérité. Le danger de ces personnages (toujours intelligents et brillants) c’est qu’ils réussissent à convaincre les incrédules qu’ils ont raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *