RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (20)

RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (20)

3/06/20

Au fil des mots (3)

Crise et changement

« Les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise. » (Jean Monnet).

“La crise, c’est quand le vieux se meurt et que le jeune hésite à naître” (Antonio Gramsci)

“L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable persiste à vouloir adapter le monde à lui-même. C’est pourquoi le progrès ne peut venir que de ce dernier”. (Mark Twain)

“Dans la vie, il y a deux catégories d’individus : ceux qui regardent le monde tel qu’il est et se demandent pourquoi. Ceux qui imaginent le monde tel qu’il devrait être et qui se disent : pourquoi pas ?” (Georges Bernard Shaw)

“Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles” (Sénèque)

Petit rappel : l’idéogramme exprimant en chinois l’idée de crise est la réunion de celui signifiant « problème » et de celui signifiant « opportunité ».

Bruno

NDLR : Le règlement d’une nouvelle tentative de Cadavre exquis est en cours d’élaboration. Il sera publié dans quelques jours.

Bientôt publié

Demain, 07:47 Questions sans réponse
6 Juin, 07:47 TABLEAU 302
7 Juin, 07:47 Masculin / Féminin
8 Juin, 07:47 Contraste

Une réflexion au sujet de « RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (20) »

  1. La barre est un peu haute pour commenter!
    Méditation donc ce soir!
    Rue de Passy , les stroumpfettes sont bien là, masquées mais acheteuses compulsives
    Les voitures klaxonnent, les bistrots ont envahi les trottoirs :l’ancien monde est toujours là,pas de changement en vue…
    Qui osera le changer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *