RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (4)

RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (4)

18/05/20

 

Merci, Philippe, pour ton RENDEZ-VOUS à CINQ HEURES, mis à notre disposition, sous ton œil bienveillant mais attentif.

Je viens de terminer un livre qui m’a laissé perplexe pour ne pas dire anxieux :

« Les Métaux rares – La face cachée de la transition énergétique et numérique » de Guillaume Pitron.

En quelques mots :

  • Après le bois, puis le charbon, puis le pétrole, puis le gaz naturel, nous entrons dans l’ère des « Terres Rares », indispensables aux technologies du téléphone mobile, de l’énergie (Solaire et Eolien), des transports (les batteries) et de l’informatique (disques durs).

Le confinement a exacerbé tout ça.

  • Ces TR sont extraites quasi exclusivement d’un seul pays, la Chine.
  • Alors, mon propos est :

Si la Chine nous coupe l’approvisionnement en TR, comme ce fut le cas avec l’OPEP pour le pétrole, comment allons-nous faire ?

Avons-nous les stocks stratégiques, sommes-nous nous capables de rouvrir nos mines et terrils divers où les TR se terrent (si l’on peut dire), en quantité suffisante, dans un délai acceptable ?

Il y a eu des mines de TR en France, mais elles sont fermées depuis longtemps.

Les terrils de mines métalliques épuisées, déjà retournées à la nature, seraient un gisement, mais je n’ose imaginer les manifs écolos si on se met à remuer tout ça.

Il y a les nodules de Clipperton, mais faut pas rêver.

L’Afrique pourrait nous sauver mais il n’y a pas de temps à perdre car n’oublions pas que le cobalt katangais est déjà chinois.

  • En conclusion, une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes, autre chose que les masques FFp2.

Guy Frémont, Ingénieur Civil des Pont et Chaussées

 

 

4 réflexions au sujet de « RENDEZ-VOUS À CINQ HEURES (4) »

  1. La censure, moi, au départ, j’étais contre, surtout te connaissant un peu ….
    Mais aujourd’hui, j’aurais tendance à la réclamer. Parce que nous annoncer ex abrupto qu’à peine la peste reléguée au rang des mauvais souvenirs, on allait être maintenant confrontés à un drame encore pire que le choléra, les TR, moi, ça m’en a remis une couche de déprime. Fallait pas ! On n’est pas des bêtes quand même ! Si ça continue, après la télé, je ferme le PC.
    Encore que les terres rares, j’ai bon espoir de ne jamais en voir la couleur, je serai déjà dessous.

  2. Oui, les TR c’est bien l’angle mort de nos nouvelles technologies.

    Merci à Guillaume Pitron, qui est un journaliste « qui intervient régulièrement auprès du parlement français et de la Commission européenne sur le sujet des TR ».
    .

  3. L’appel de 14h47 résultait d’une fausse manoeuvre sur mon tableau de bord. Au lieu de programmer le texte pour 16h47, j’ai cliqué sur « publier », c.a.d. « publier immédiatement ». Mais j’avais reçu le texte de l’ingénieur par mail à 13h20.
    A propos, la souris ne pourrait-elle nous pondre un petit quelques chose ? Oui, je sais, une souris, ça ne pond pas… Mais maintenant qu’elle est verte, elle pourrait peut-être nous faire une comptine ?

  4. Boutique avec un rayon sciences donc.
    Après la partie de pyjama d hier soir, ça sonne comme un rappel à une certaine tenue.
    Après l appel de 14h 47, ce texte de Mr l ingénieur Frémont, est il spontané ou bien sort il des archives de nôtre rédac chef?
    Les terres rares, c est l angle mort de toute reflexion sérieuse sur le développement de nouvelles technologies, qu on nous promet pourtant comme le nouvel El Dorado post covid.
    Na! La petite souris pontifiante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *