6 réflexions au sujet de « Alfred Doneddu et son grand orchestre »

  1. Une classe de 51 eleves ?
    Jim qui sont b et w ?
    1959 ça fait 61 ans

  2. Demain soir, dans le Journal de Campagne, vous en apprendrez bien davantage sur cette photo.

  3. Esprit d escalier: à propos d hier, ça y est la lumière m à touchée : ce matin seulement en découvrant Lorenzo : bon ben voilà quand on appelle un chat un.e chat.te!
    Messieurs, vous allez être bientôt libérés, encore un peu de courage, bientôt champagne et ptites pépées.
    La photo du jour: l auteur a Donc saute le primaire, pour arriver à l âge des premiers emois: sans cravate, au 3 eme rang?
    QED: la çà va,j ai compris.

  4. Ce grand orchestre ressemble étrangement à celui de ”Ray Ventura et ses Collégiens“ dont le grand tube était ”Qu’est-ce qu’on attend pour faire la fête“. Une grande fête en effet!

  5. Déjà, Pythagore considérait la musique comme une science mathématique.
    C.Q.F.D. (ou Q.E.D. pour les latinistes de Saint-Louis et d’ailleurs).

  6. Ils sont venus, ils sont tous là, les cordes, les bois, les cuivres, les percussions, tous présents, y compris W. et B., tous enthousiastes pour une symphonie héroïque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *