Journal de Campagne (3)

Journal de Campagne (3)
Mercredi 18 mars 2020 – 16h47

Ici, on ne se couche pas avec les poules. D’ailleurs la seule idée d’avoir dans mon lit ce stupide animal ailé m’est insupportable. Donc ici, on ne se couche pas avec les poules, mais pas longtemps après. En l’absence de télévision — dans les combles, l’antenne rateau  a rendu son tablier depuis trois mois — et dans l’impossibilité de recevoir Netflix ailleurs que dans le salon — notre WiFi se refuse à traverser les murs centenaires en âge et en centimètres — nous devons bien nous rabattre sur quelque chose d’autre, et ce quelque chose, c’est le sommeil.

En contrepartie, nous nous réveillons juste avant que la chouette repue n’aille se coucher et bien avant que le merle ensommeillé — Roméo, mon Roméo, il n’y a plus d’alouettes — ne commence à chanter.

Et puis, entre l’heure du merle moqueur et l’heure de la poule précoce, nous faisons du feu dans la cheminée, apprenons les dernières nouvelles, faisons la cuisine, rangeons des tas et des tas bois, jardinons, déjeunons…

Tiens : dès qu’il fera un peu plus sec, il faudra tondre l’herbe… Je vous raconterai ça en temps utile.

Il y a le temps.

Hier, nous sommes allés dire bonjour à nos voisins du bout du chemin. Chaque couple est resté sagement à bonne distance de l’autre, chacun de son coté du grillage, eux chez eux et nous sur le chemin. Il faisait beau et presque doux. On s’est promis de recommencer. On boira un coup. Mais chacun apportera sa bouteille et ses verres, bien sûr.

Fiche pratique pour fabriquer son masque de protection :
(Brevet déposé par Sue Bourgeois)

2 réflexions au sujet de « Journal de Campagne (3) »

  1. Merci Bruno. J’ai fait le diagnostic à distance. Après un « chat » qui m’a amené sur la page assistance du site, j’ai suivi la manoeuvre indiquée et il y a eu une nette amélioration. Comme quoi, tout n’est pas désespéré.

  2. Il te faut un répéteur wifi. Tu appelles Orange, ils te font un diagnostic à distance de ton installation et de son efficacité, ils constatent la carence et ils t’envoient un répéteur gratis par colissimo.
    Pour une fois que tu as le temps !
    Après la poule et avant le merle, tu profiteras ainsi du perroquet (répéteur).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *