7 réflexions au sujet de « Les jumeaux derrière ma porte – 10/13 »

  1. Pour les jumeaux que ça intéresse, le rassemblement des jumeaux à Pleucadeuc est les 14 et 15 août prochains. Vous y ferez peut-être la connaissance de Bob et boB.

  2. J’ai eu ce matin la révélation d’un nouvel échange entre les deux Bob:
    – Bob: On retourne au meeting de Pleucadeuc cet été? Nos amis allemands Otto et ottO Kahr y serons.
    – boB: Bien sûr! J’ai hâte de revoir les mystérieuses Aziza et azizA Nye.

    PS: je rappelle que Pleucadeuc est une très petite cité sans trop de caractère dans le Morbihan, surnommée « le village des jumeaux »!

  3. J’ai fait exprès de dire cela pour voir les réactions !!!!!!I
    Il n’y a aucun problème pour moi au contraire, c’est très bien que les hommes se fassent chouchouter et je comprends très bien qu’un être humain passe par une chirurgie esthétique pour être mieux dans son corps et dans son tête, je l’ai bien fait pour mon nez à 25 ans.
    Bien le jeux de mot des prénoms, je n’avais pas penser à cela !
    Mais cela ne me dit toujours pas si se sont 2 garçons ou 2 filles ou 1 garçon et 1 fille ou 2 transgenres, ou ou ou les combinaisons sont grandes …………..

  4. Ce serait plutôt Lili et iliL. Mais pourquoi, s’il vous plait, le botox serait-il réservé aux filles ? Les hommes n’auraient-ils pas droit eux aussi à l’éternelle jeunesse ?

  5. Les voilà revenus, boB et Bob! Une question me taraude depuis leur première apparition: sont-ils plus que des jumeaux, des clones? Mais alors, s’en trouvent-ils d’autres, cachés ça et là derrière des portes, produits en série par un Professeur Mabuse désabusé? Vous parlez d’un cyclone médiatique que produirait la nouvelle! La chasse aux clones gagnerait tout Paris et sa banlieue. L’état d’urgence serait décrété par un gouvernement encore sous le choc du clonage des méchants gilets jaunes. Le lion de Denfert sous son manteau de bronze vert tremblerait. Le clownesque Trumpty Dumpty 1er (pas un clone celui-là, il est unique) en profiterait pour taxer encore plus le Clos Vougeot. La catastrophe je vous dit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *