2 réflexions au sujet de « Temple marchand »

  1. L’infiniment grand est glaçant, même beau, mais l’infiniment petit peut l’être aussi et de manière plus définitive.
    Mais courage, on l’aura !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *