¿ TAVUSSA ? (55) : L’Europe, l’Europe, l’Europe !

Oui, je sais, les résultats des prochaines élections européennes —c’est dimanche— seront examinés, analysés, commentés à l’aune des questions de politique intérieure, en France tout au moins.

Oui, je sais, vous n’êtes pas content d’Emmanuel Macron, et vous voulez le faire savoir.

Oui, je sais, vous ne voterez pas aux Européennes parce que vous n’y avez jamais voté, parce que ça ne sert à rien.

Oui, je sais, vous voterez aux Européennes, mais vous choisirez une liste animaliste, végétarienne, référendumiste, féministe, complotiste, espérantiste, gilet jaunisse, monarchiste, abstentionniste, anti-abstentioniste, anticapitaliste, anti-immigrationiste, insoumiste, souverainiste, brexiste, frexiste, nationaliste, parce qu’après tout, c’est permis —il y a trente-quatre listes différentes— et que c’est le moment de faire connaitre votre passion pour les animaux, pour le referendum, pour le désordre ou pour les femmes.

Oui je sais, je sais, vous ne voterez ni pour les Républicains, ni pour les marcheurs Macronistes, ni pour les Socialistes, ni même pour les Communistes, parce que tous pourris bien entendu.

Je sais tout cela, et ça me désespère.

Ça me désespère de voir des gens voter, ou s’abstenir de voter, aux Européennes pour des raisons, honorables ou non, de politique intérieure. C’est, comme disait mon prof de français, incongru et hors sujet.

Ça me désespère que vous n’ayez pas encore compris que l’adversaire — pas l’ennemi, l’adversaire ­— ce n’est ni l’immigrant, ni le patron, ni le flic, ni le député, ni le gilet jaune, ni le fonctionnaire, ni le chômeur, ni le vaccin, ni l’éolienne, ni le radar, ni je ne sais quoi d’autre encore. L’adversaire — pas l’ennemi, l’adversaire — c’est l’Amérique protectionniste et brutale de Trump, c’est la Chine impérialiste et retorse de Xi Jinping.

Ça me désespère que vous ne compreniez pas que la seule façon d’exister en tant que tel pour quelques décennies encore, c’est de voter pour tout ce qui peut renforcer cette fichue Europe et unir 500 millions d’Européens face à 300 millions d’Américains et 1400 millions de Chinois.

Ne vous méprenez pas : ce n’est pas à vous, mes lecteurs, que ce discours s’adresse, mais à votre voisin de palier, votre collègue de bureau, votre belle-sœur, votre cafetier favori, votre garagiste habituel. Comme ils ne me lisent pas, ça serait chouette que vous le leur transmettiez. Merci d’avance.

Bientôt publié !
24 Mai, Les Carrières de Lumière
25 Mai, Tableau 254 

2 réflexions au sujet de « ¿ TAVUSSA ? (55) : L’Europe, l’Europe, l’Europe ! »

  1. La dernière victoire française à l’Eurovision, c’était Marie Myriam en 1977 avec la chanson « L’oiseau et l’enfant ».
    42 ans plus tard, LREM espère une victoire européenne avec Loiseau et le RN avec l’enfant.

  2. « Votez dur, votez mou, mais votez dans le trou », comme disait un obsédé de mes amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *