A Paris en juin

Photo Lorenzo dell’Acqua

Bientôt publié

15 Juin, 7 h 47 min Rocketman – Critique aisée n°161
16 Juin, 7 h 47 min  5 – LA FIÈVRE MONTE A MINDANAO

2 réflexions au sujet de « A Paris en juin »

  1. Ça doit être dû à une courbure de l’espace-temps. Il y a probablement un trou noir quelque part dans le coin. Gaffe !

  2. L’ombre du cycliste de droite est plus allongée que celle des autres. Conclusion : pour le cycliste de droite il est dix sept heures, alors que pour les autres il n’est que treize heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *