Dernière heure : Tragédie sur le blog

Dernière heure : Tragédie sur le blog
Jeudi 31 janvier

Demain matin, 1er février 2019, ne manquez surtout pas

Homéotéleute et Polyptote.

Ce sera en effet demain la deuxième diffusion de la version intégrale de cette grande tragédie classique que la Comédie Française elle-même hésite à monter pour sa prochaine saison, tant l’entreprise est colossale.

Cinq actes, huit décors dont l’un entièrement vide, dans lesquels s’ébattront, et pour certains ce sera au sens propre, soixante-douze personnages dont un roi complaisant, une reine manipulatrice, (Ô rage, Ô désespoir !) deux déesses ennemies, l’auteur de l’Odyssée sur le retour, un récitant lugubre, un choeur antique au grand complet, un pauvre pêcheur et sa pauvre pêcheuse, des villageois en pagaille, des invités de marque, des gardes et des servantes comme s’il en pleuvait, un attaché consulaire, un raton laveur, un petit banc en marbre de Thassos, sans oublier les héros de la fête, un prince au long col et une étudiante en Solipsisme Perspicace, et tout ça réuni dans une tragédie fondatrice.

Ecrit en une semaine et en alexandrins, il n’a pas fallu moins de trois mois à l’auteur pour réécrire entièrement ce drame en prose afin qu’il puisse être accessible à tous. Cependant, à la demande de l’Académie des Arts et Belles Lettres, quelques inoubliables alexandrins et octosyllabes ont été conservés.

Dans un article commun écrit à quatre mains, Sainte-Beuve et Eric Neuhoff ont pu affirmer que Homéotéleute et Polyptote était à Roméo et Juliette ce que Le lac des cygnes était à Chantons sous la pluie. Alors, vous pensez !…

N’oubliez pas : Homéotéleute et Polyptote, demain à 7 heures 47.

2 réflexions au sujet de « Dernière heure : Tragédie sur le blog »

  1. Étant affecté d’une inculture qui me rend inapte à situer Eric Neuhoff dans le temps et l’espace mais doutant que Sainte Beuve ait co-écrit l’article évoqué sur le clavier des orgues de sa paroisse et certain qu’il n’était point ambidextre, même si Neuhoff a eu une machine à écrire (sans la secrétaire qui allait avec) ou use d’un clavier d’ordi., je ne compte que 3 mains au maximum dans cette affaire!

    C’est donc là un anachronisme aussi grave que de laisser des traces d’avions à réaction (qui progresse dans la stratosphère) apparaitre inopinément dans le ciel d’un paysage sublime d’un Western sensé se dérouler en 1867 dans la Tea Pot Valley de l’Utah!

    Coupez!

    C’est fou comme j’arrive à écrire n’importe quoi sur des sujets pour lesquels je ne vois aucun intérêt perso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *