13 réflexions au sujet de « Dernière heure : Encore eux ?! »

  1. Paddy,

    Ravi de te dire que je partage entièrement ta vision des différences de pratiques et de compréhension de la com en Occident et en Extrême Orient!

    La seule nuance est que, dans tous les cas, pour moi, il n’y a pas d’étapes temporelles! Tout se passe simultanément: perception, interprétation, jugement sur (ou évaluation de) ce qui est appréhendé et pris en compte par le récepteur. Bien souvent, le jugement ou pré-jugé est déjà sur la carte de décryptage (ou carte-écran-radar) du récepteur qui cherche (à l’aide de ses antennes radar: ouïe, vue, odorat, touché) les évènements et les situations qui vont conforter ses préconceptions (paradigmes, théories ou conjectures)!

    Tu auras bien souligné que les récepteurs asiatiques émettent peu et surtout se gardent bien de manifester un ‘feed back’ (qui les trahiraient) à ce qu’on leur dit! (de bons joueurs de poker menteur à confronter à notre nouveau chanteur national!)

    Si la parole est d’argent, pour eux (et les Banques Suisses), le silence est d’or!

    Ils sont les champions de l’observation et de l’ espionnage (et se gardent bien de le dire ce qui leur permet de refuser de payer les droits de propriété intellectuelle) tandis que nous, Occidentaux, sommes les champions de l’exhibitionnisme; d’où le succès de toutes les stratégies (Privées [Facebook, etc.] et Macroniennes [le grand débat]) qui nous permettent de…, voire nous poussent à… nous exprimer…

    La communication que l’Occident réduit à l’expression est comparable au sifflet des locomotives ou à la corne de brune des bateaux à vapeur… l’énergie destinée à propulser les pistons des machines (ou l’action révolutionnaire) est détournée vers les sifflets des tuyaux à Son (Philippe, je reste poli!)! Et c’est comme cela que les Gilets Jaunes vont se faire entuber et que De Gaule entuba les étudiants de 68 en les laissant s’exprimer par la bouche de Cohn Benditt et écrire sur les murs de La Sorbonne: « Il est interdit d’interdire! »

    Les Asiatiques ont bien compris, depuis Lao Tseu, que l’action et, encore mieux, la ruse (qui, pour réussir, repose sur une excellente connaissance de l’adversaire) sont bien plus importantes que l’expression authentique irréfléchie!

  2. Désolé de te dire René Jean que je ne partage pas du tout ta vision. Dans le monde occidental, en France tout particulièrement, les récepteurs d’un message l’entendent très bien mais l’interpréterons, le caricaturerons ou le deformerons pour le combattre s’il ne correspond pas à leurs opinions. La querelle remplace le débat. Le Chinois est plus subtile, il entend le message reçu, il opine du bonnet et l’emetteur ne sait pas bien à quoi s’en tenir.

  3. Paddy,

    Très heureux d’apprendre que tu as passé trois ans en Chine. De ce que je crois avoir compris des différentes conceptions du fonctionnement de la communication humaine, je préfère les modèles asiatiques (qui mettent l’accent sur la réception) aux théories occidentales qui confondent communication et exhibitionnisme.

    Vers l’Est, mes pérégrinations se sont arrêtés à Riyadh. Je n’y suis resté que 15 jours qui m’ont quand même permis de me rendre compte que j’avais passé toute mon enfance en Arabie Saoudite sans bouger du 23 de la rue du Général Foy dans le 8e à Paris!

    C’est fou ce qu’un Rat-veau peut avoir appris dans cette ville qui captive les GJ!

  4. René-Jean, merci pour cette leçon d’histoire et de géopolitique. En employant la formule “périple jaune”, faisant allusion aux GJ bien sûr, ces “rats qui montent à Paris” si j’ai bien compris ton propos, je ne faisait que reprendre une formule très en vogue dans les années 60 pour d’aucuns, mot que j’ai employé, pour certains si tu préfèrent, qui succombaient à la rumeur (fake, déjà) que les chinois allaient envahir l’Europe en hordes immondes qui nous submergeraient. Je t’étonnerais peut-être en te révélant que je n‘étaient pas de ces d’aucuns. Par ailleurs, je connais bien la Chine et les chinois, j’y ai vécu trois ans et demi, une expérience inestimable pour faire mes opinions.

  5. Paddy et Jean A.

    Si, effectivement, l’actuelle application de la doctrine de Monroe affecte négativement le Socialisme Sud Américain au point de faire élire à Rio un autocrate, copie conforme du gros chat Trump et de tenter de légitimer une auto proclamation douteuse au Vénésuéla, un regard vers l’Est nous montera un pays communiste qui fonctionne bien et que redoutent et respectent les Américains qui en sont partis la queue entre les jambes après y avoir déversé un plus grand nombre de bombes (de tous genres: « I love the smell of napalm early in the morning » [R. Duval in Apocalypse Now]]) que le firent, sur l’ensemble des champs de bataille, les belligérants de la seconde guerre mondiale. Si c’est pas un cordon sanitaire redoutable par sa sauvagerie! Qu’est-ce. alors?

    Et puisque, en 64, Mao Mao était à la mode… même si sa Révolution Culturelle fut une horreur, il n’en reste pas moins que la Chine qui rivalise dangereusement aujourd’hui avec l’Occident désuni, est encore une République Populaire Communiste, même si ses stratégies économiques sur la scène mondiale sont redevables au capitalisme sauvage dont ils refusent de payer les droits d’auteur aux Américains, grands détenteurs indéniables de la Sauvagerie!

    Selon Karl Popper, épistémologue de droite (défenseur de la société ouverte contre ses ennemis: Marx et Freud), « un esprit scientifique recherche les indices qui peuvent falsifier ses conjectures, théories et paradigmes dominant sa pensée et ses méthodes d’investigation, tandis que l’idéologue recherche tout ce qui semble conforter ses croyances héritées (de son pays ou terroir, sa religion, son clan, sa famille, son cocon quoi!)

  6. En 1964, Sc Po ou pas, le “péril jaune” qui inquiétait d’aucuns n’etait pas sur les rond-points mais bien plus à l’est.

  7. Je viens de lire dans Le Monde (À lire obligatoirement pour entrer à Sc. Po. en 64)
    que les nantis bien connectés (« Rich & Well Connected » selon la Poca Hunta de Trump!) allaient répéter ce que leurs grands parents (La Reproduction… toujours) ont fait en 68: Descendre les Champs Élysées pour contrer les rats des champs qui montent à Paris!

    Les nanties et bien connectées (Michetonneuses) occupent la rue, étendard au vent et sein dénudé (Tableau célébrant la Révolution, exceptionnellement exfiltré du Louvre les Samedis) pour soutenir leur Macron!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *