Dernière heure : Cassandre s’est encore trompée, mais…

Dernière heure : Cassandre s’est encore trompée, mais…

Pour aujourd’hui, j’avais préparé une « dernière heure » expliquant que si, vendredi dernier, Cassandre s’était un peu trompée dans ses prévisions, je m’étais trompé avec elle, mais que moi, j’avais prévu que mes prévisions seraient fausses ( à moi aussi, il arrive d’être de mauvaise foi). Dans cette « dernière heure », j’adressais aussi mes remerciements au 75% de sondés qui soutiennent le mouvement des G.J. à bout de sondage et sans lesquels nous n’aurions jamais bénéficié des magnifiques spectacles de chasse au CRS et de re-décoration de Paris qui nous ont été donnés chaque samedi depuis trois semaines. J’y dressais aussi un tableau plutôt sombre de l’avenir immédiat, tant sur le plan de l’économie que de la cohésion sociale. 
Mais, ce matin, j’ai lu la newsletter de M.Fiorentino. Elle dit les choses que j’aurais voulu dire, mais d’une manière si concise que je ne résiste pas à l’envie de vous la livrer telle quelle :

LA NEWSLETTER DE MARC FIORENTINO
Lundi 10 décembre

CE SOIR C’EST NOËL
Une seule personne peut aujourd’hui sortir la France de la crise : le Père Noël. C’est donc déguisé en Père Noël que notre Président va s’exprimer ce soir à 20h, il va descendre du ciel avec des cadeaux par milliards. J’espère qu’ils mettront la chanson de Tino Rossi en fond sonore. J’adore la magie de Noël!

ON EST PASSÉ D’UN…
« Il ne faut rien céder » Jupitérien à un « on donne tout et plus encore ».
Ce soir on va apprendre ce que le gouvernement, donc nous, va offrir comme cadeaux au-delà de la suppression de la taxe sur les carburants pour 2019 déjà obtenue.
Le but est de baisser les impôts et les charges pour la « classe moyenne ». Le problème c’est que 45% seulement des Français paient l’impôt sur le revenu…donc ce sera probablement une accélération de la suppression de la taxe d’habitation, la suppression des charges salariales sur les heures supplémentaires, une prime d’activité, des primes défiscalisées pour les salariés. Youpi c’est la fête !!!

LE PÈRE NOËL C’EST VOUS
On parlerait tout de même de plus de 10 milliards d’euros de cadeaux pour Noël qu’il va falloir payer…
On évoque déjà un relèvement des tranches supérieures sur l’impôt sur le revenu…
Mais ce sont surtout les entreprises qui seront visées avec un report ou une suppression de la prochaine baisse des taux d’IS.
On oublie la compétitivité, c’est vrai que ce n’est pas très grave dans un monde globalisé.

LA CATA
Bruno Le Maire a raison (pour une fois?). L’impact des événements est une catastrophe pour l’économie.
Directement avec l’effondrement en décembre de la grande distribution, du commerce mais aussi de l’hôtellerie et du tourisme.
Indirectement avec la détérioration spectaculaire de l’image de la France auprès des investisseurs étrangers.

LE MATCH RETOUR…
…Qu’on attendait tous dans nos canapés samedi devant BFM TV a été gagné par…
Les Forces de l’ordre! Et de loin. Ils ont écrasé l’équipe des Casseurs Jaunes grâce à leur nouvelle technique reposant notamment sur des arrestations préventives. Après un match aller largement remporté par les Casseurs Jaunes.
La balle est donc au centre maintenant.
On attend la « belle » samedi prochain.
Le samedi suivant, les manifestants qui ne jouent que le samedi de 8h à 20h, ne pourront sûrement pas venir car c’est le début des vacances scolaires…

QUAND LA CRISE SERA TERMINÉE…
..il faudra faire le florilège des déclarations populistes, irresponsables ou simplement débiles, de tous les politiques et « artistes » qui se sont exprimés: Ruffin, Le Pen, Mélenchon, Wauquiez, Muriel Robin, etc etc etc etc etc etc etc sans compter tous ceux qui ont enfilé un gilet jaune pour être interviewés ou invités à des débats à la télé.
Et sans oublier bien sûr Trump, Poutine et …Erdogan.

Pour recevoir la NEWSLETTER de Marc Fiorentino, débrouillez-vous en cliquant ICI

ET DEMAIN, 11 MINUTES À PARIS, OU MAIS C’ÉTAIT AVANT LES GILETS JAUNES 

3 réflexions au sujet de « Dernière heure : Cassandre s’est encore trompée, mais… »

  1. Référence à Jupiter, le Dieu des Dieux des Romains, le même que le Dieu des Dieux des Grecs Zeus. Eh bien, voilà ce qu’il disait Zeus ainsi que c’est rapporté à la page 1 de l’Odyssée: “Ah! voyez comme les humains mettent en cause les Dieux! Ils déclarent que nous sommes la source des maux, alors qu’eux-mêmes par leur égarement ajoutent à leur lot de souffrances …”.
    Tout est dit!

  2. Belle et bonne analyse. Mais les analyses de ce type, pas plus que les réponses techniques que pourra faire Macron ne seront ni entendues ni, a fortiori comprises par les gilets jaunes qui pour la plupart veulent des symboles : que Macron s’excuse à défaut de démissionner, qu’il augmente le SMIC et rétablisse l’ISF, et autres mesures contre-productives mais hautement symboliques.On n’est pas sorti de cette auberge.

  3. Cassandre, tu ne t’étais pas tellement trompée puisque les gilets ont continué à casser la croissance, l’emploi… en dépit des forces de l’ordre qui les ont tenus en respect.
    Une chose demeure certaine : c’est la finance internationale qui aura le dernier mot. Soit parce qu’elle jugera que la France est encore et malgré tout solvable, en lui accordant de nouvelles facilités financières pour colmater la nouvelle catastrophe économique, mais moyennant une prime de risque qui fera emprunter plus cher, donc affecter une plus grande part du budget au service de la dette – ce qui diminuera la capacité répartitive de la France – soit en abaissant le niveau de confiance dans l’économie française et là, l’incapacité à emprunter sur les marchés va rendre le modèle social français caduc et inopérant.
    Dans les deux cas, s’ensuit un appauvrissement des masses (les riches le resteront toujours quoi qu’il advienne).
    Déjà, certains investisseurs se préparent à replier leurs pions. C’est pourquoi Macron exclut tout retour à l’ISF ancienne manière. De même exclut-il toute augmentation du smig autrement que par un aménagement des prélèvements car toute augmentation non compensée par un gain de productivité s’avère nocive, on commence à le savoir depuis 40 ans.
    Bref, résultat des courses, je ne sais pas comment Macron compte s’y prendre pour éviter un surcroît de paupérisation des français (notamment des plus pauvres) mais sans baguette magique ou sans le concours du Père Noël, c’est mal barré.
    Ce que dit Fiorentino, malgré son parti pris ironique, est frappé au coin du bon sens et je ne comprends pas que les gilets – et une majorité de français – ne comprennent pas. C’est pourtant d’une simplicité biblique, il ne faut pas être grand clerc pour anticiper ces choses-là.
    Je n’ai qu’une chose à dire aux gilets : « Apprêtez-vous à devenir encore plus pauvres, y compris à travers les services de l’Etat dont vous profitez aujourd’hui ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *