5 réflexions au sujet de « Onze minutes à pied à Paris »

  1. Comment peut-on livrer la plus belle ville du monde au pillage ! Seuls les nazis auront osé.
    Cela donne idée de la barbarie des casseurs : des nazillons. Il faudrait les traiter en tant que tels.

  2. Ces photos ont été prises aux heures indiquées le 6 novembre dernier au cours d’une balade entre la Place Saint-Michel et le Carrousel du Louvre. Derniers jours de calme…

  3. Une itinérance, je suppose, dans un Paris calme , serein, apaisé, mais en attente de son prochain embrasement, Samedi prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *