Une réflexion au sujet de « Vie sociale »

  1. Ainsi en est-il de nos superficialités superflues.
    Profitons de la légèreté de l’instant pour remercier notre ami Philippe de nous faire partager ses émotions-réflexions matinales avec une régularité rassurante. Cela va sans dire et vaut souhaits de bonne santé, d’urines claires et de gland détendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *