Le liftier du Grand Hôtel

(…) Certaines choses étaient extrêmement agaçantes chez ce liftier : quoi que je lui eusse dit, il m’interrompait par  une locution «Vous pensez !» ou «Pensez !» qui semblait signifier ou bien que ma remarque était d’une telle évidence que tout le monde l’eût trouvée, ou bien reporter sur lui le mérite comme si c’était lui qui attirait mon attention là-dessus. «Vous pensez!» ou «Pensez !», exclamé avec la plus grande énergie, revenait toutes les deux minutes dans sa bouche, pour des choses dont il ne se fût jamais avisé, ce qui m’irritait tant que je me mettais aussitôt à dire le contraire pour lui montrer qu’il n’y comprenait rien. Mais à ma seconde assertion, bien qu’elle fût inconciliable avec la première, il ne répondait pas moins: «Vous pensez !», comme si ces mots étaient inévitables.

Marcel Proust
A la Recherche du Temps Perdu – Sodome et Gomorrhe

ET DEMAIN, THUNDER ROAD

2 réflexions au sujet de « Le liftier du Grand Hôtel »

  1. J’avais totalement zappé ce passage de la Recherche. Pensez…!
    Ce qui est un bon indicateur de ce que j’aie à la relire. Pensez…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *