Zeugma sémantique

Ça, c’est un zeugma sémantique.
Même qu’il est double.
Et en alexandrins.

C’est avec amertume et son oncle Antonin
Qu’il partit pour toujours et le Guatemala
.

ET DEMAIN, SUR LES PANNEAUX

5 réflexions au sujet de « Zeugma sémantique »

  1. haha!
    Le retour du zeugma, si cher aux auditeurs de « Le masque et la plume »!

    Ce fut l’une des grandes spécialités d’Arthur Rimbaud, quelqu’un qui avait apparemment le sens de l’humour, car il en truffa Les Illuminations.
    Par exemple:
    cet Hôtel […] dont les fenêtres et les terrasses à présent pleines d’éclairages, de boissons et de brises riches, sont ouvertes à l’esprit des voyageurs et des nobles.
    ou encore:
    Pour l’enfance d’Hélène frissonnèrent les fourrures et les ombres — et le sein des pauvres, et les légendes du ciel.
    mais aussi:
    ému jusqu’à la mort par le murmure du lait du matin et de la nuit du siècle dernier.

    Ah, Rimbaud!!!

    Pas de moi, mais d’un internaute mordu de ce genre…
    Dans le même temps, elle cuisinait le diner et son mari pour savoir à quoi il avait passé son après-midi. Elle tournait dans sa casserole, lui autour du pot.
    Se levant soudainement (piqué au vif ou par une abeille ?), il prit ses affaires et la porte.
    hihihihi!

    Et une gauloiserie, comme quoi la grivoiserie n’est pas incompatible avec l’esprit:
    Elle se fit prendre par-derrière et par surprise, puis au jeu…

    Il y en a tant d’autres, en littérature!

    une de moi, pour fini:
    Il perdit son temps et sa tête à faire des zeugmes au lieu de travailler.

    Sur ce, bonne journée.

  2. Vous avez aussi celui-ci, déjà publié en temps opportun : Des écologistes, Hollande en prit dans son gouvernement et en plein dans la gueule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *