Dernière heure : MERKEL OFFRE SON AIDE À MUELLER

Dernière heure : Jeudi 12 juillet

MERKEL DEMANDE À MUELLER SI ELLE PEUT FAIRE QUELQUE CHOSE POUR L’AIDER.

NDLR : Une fois de plus, je me permets de traduire sans autorisation un Rapport Borowitz. Je pense que, si je le leur avais demandé, ni Andy Borowitz ni le Washington Post n’y auraient fait obstacle.
Ce rapport a été publié hier, 11 juillet 2018.
Pour ceux qui ne lisent pas le Washington Post, sachez qu’Andy y publie chaque jour une chronique satirique intitulée The Borowitz Report. Pour être certain que ses lecteurs ne s’y trompent pas, le Washington Post ajoute systématiquement en sous-titre : « Not the News ».
Pour ceux qui auraient débarqué ce matin d’Alpha du Centaure, je précise que le Conseiller Spécial Robert Mueller est le Procureur spécial chargé de superviser l’enquête sur les liens entre le gouvernement de la Russie et la campagne présidentielle de Donald Trump.
Pour ceux qui ne sauraient pas qui est Angela Merkel, je ne crois pas pouvoir les aider
.

BRUXELLES (The Borowitz Report)

La Chancelière Allemande, Angela Merkel, s’est extraite quelques instants mercredi du sommet de l’OTAN pour demander au Conseiller Spécial, Robert Mueller, s’il y avait quelque chose qu’elle pourrait faire pour l’aider.

Selon les témoins de la conversation téléphonique, Merkel a dit à Mueller qu’elle prendrait un congé de son poste de chef du gouvernement allemand afin de se rendre à Washington pour travailler à plein temps pour Mueller « si ça pouvait l’aider« .

Faisant valoir ses références, Merkel a dit à Mueller qu’elle parlait le Russe couramment et qu’elle pourrait être utile pour la traduction des milliers de documents en Russe dont le conseiller disposait en tant que pièces à conviction.

« Je travaillerai pour rien et je paierai mes repas« , a dit Merkel. « Je veux juste faire que tout ça s’arrête.« 

Mueller aurait remercié Merkel pour son offre mais lui aurait dit qu’il devait raccrocher car il avait « Emmanuel Macron sur l’autre ligne. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *