Dernière heure : Donald et ses amis

Dernière heure : Donald et ses amis *
Mercredi 13 juin

C’est toujours un plaisir de reproduire ici les petites chroniques publiées par TTSO (Time To Sign Out : http://timetosignoff.fr/) lettre d’information quotidienne que je ne cesse de vous recommander. Elles sont concises, denses et bien informées.
Sur la phénoménale rencontre de Singapour et sur le document qui en est ressorti, voici celle d’hier soir :

QUOTE

Trump parle d’un document « très exhaustif » mais concrètement voilà ce qu’on trouve dans le court accord co-signé par les leaders nord-coréen et US : l’engagement par la Corée du Nord « à œuvrer pour la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne », soit très précisément la promesse faite à répétition par Pyongyang depuis 1992. Aucun autre engagement / disposition concrète (calendrier, processus de vérification…) du côté nord-coréen.

Quel triomphe pour Kim Jong-un ! Sa stratégie nucléaire a totalement marché : il discute d’égal à égal avec le leader de la nation la plus puissante du monde, alors que le PIB de la Corée du Nord (intercalé entre celui du Mali et celui de Madagascar) est 500 fois inférieur à celui des US. Trump balaie le sort épouvantable que le dictateur Nord Coréen fait subir à son peuple (« les violations des droits de l’homme en Corée du Nord n’ont aucun équivalent dans le monde actuel » ONU, 2014) d’un…

« c’est dur dans plein d’endroits dans le monde » puis enchaine sur un « He’s smart and loves his people » pour conclure par « He’s a very talented man ». Trudeau n’a qu’à en prendre de la graine.

UNQUOTE

J’ajouterai qu’il devient évident, incontestable et choquant que l’Amérique de Donald Trump renverse ses relations internationales et ceci, sans idéologie particulière, mais uniquement à des fins électorales.

Après avoir humilié le Mexique, méprisé la Grande Bretagne, joué les mâles dominants avec Macron, insulté Trudeau, dédaigné Merkel, il se tourne vers les principaux dictateurs à vie de notre époque, personnages qu’il admire, qu’il envie et dont il célèbre les qualités à grand renfort de twitts et conférences de presse bredouillées. Ses meilleurs amis sont aujourd’hui Poutine de Russie, Kim Jong Un de Corée, Duterte des Philippines, Xi Jiping de Chine.
Maduro du Venezuela a dû échapper à son attention, mais ça ne durera probablement pas.

*Ça pourrait être le titre d’un dessin animé, mais non…

3 réflexions au sujet de « Dernière heure : Donald et ses amis »

  1. N’oublions jamais que le Donald est :
    – un financier,
    – et un homme dépourvu de morale.

    Ainsi vu, on comprend tout : Donald veut faire payer en dollars à la Corée du Sud et au Japon (pour commencer) le parapluie nucléaire américain. Il met en place un chantage mondial.
    Qui s’étendra sur l’Europe car Pologne et Ukraine sont prêts à payer, et tant d’autres. Le Donald fait le choix de muer les Etats-unis en Empire militaro-financier.

  2. Soulignons que Kim, lui, a obtenu ce qu’il voulait : la cessation des manoeuvres conjointes US/Corée du Sud réclamée depuis des années. Si ses rodomontades n’étaient pas de nature à faire vaciller l’équilibre mondial par la désuétude des alliances, des engagements internationaux et de toute vision géostratégique, on aurait envie de qualifier cet homme de paltoquet.

  3. C’est un cauchemar! Nous autres amoureux de la démocratie sommes cocufiés par l’Amérique – eh oui, celle de Jefferson, Madison ou autres Benjamin Franklin, qui nous fascinait tant en dépit de ses zones sombres – que je rends responsable d’avoir créer un monstre genre Frankenstein ou Hulk. Cette fois on est plus dans la littérature ou le cinéma, on est dans la réalité. L’Amérique s’en remettra-t-elle et tuera le monstre? Elle a intérêt, et nous avec, à le faire vite. J’espère que l’incorruptible Mueller y parviendra, mais c’est pas sûr.
    Comme il fallait s’y attendre, le bouffi Kim a roulé dans la farine l’autre bouffi Donald. Lui avait préparé la rencontre, notamment en étudiant la personnalité narcissique de Donald.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *