3 réflexions au sujet de « Le métier des lettres »

  1. Les artistes en général.

    Mais à l’inverse, ils peuvent finir très riches et personne s’en émeut.

    Bravo l’artiste !

  2. Tout de même, Jules! T’es sérieux ou pas? Tu ne vois vraiment pas d’autres métiers du même genre? A moins que tu insinues que le métier des lettres soit le seul à avoir le privilège de pouvoir s’exercer sans avoir à gagner d’argent, par exemple en étant un riche rentier, ou bien un fonctionnaire du ministère des affaires étrangères, ou bien pris en charge par un (et peut être au service d’un) protecteur, ou bien…etc, les possibilités sont multiples. Oui! je crois bien que, rusé comme Goupil, ce soit ça que tu insinues sans ridicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *