Mais qui était donc cette dame ?

Un jour, dans la rue, vous croisez une femme qui vit en région parisienne, porte un tailleur et lit le Figaro.
Quelle est la probabilité la plus importante ?
1 – Elle est hôtesse de caisse
2 – Elle est DRH d’un grand laboratoire pharmaceutique

Voudriez-vous, s’il vous plait, répondre à cette question avant d’aller voir la bonne réponse qui est peut-être déjà ci-dessous dans un commentaire sur cet article ?

ET DEMAIN, UNE EPICERIE ROMAINE

5 réflexions au sujet de « Mais qui était donc cette dame ? »

  1. C’est ça la comm. et ça fait peur.

    Comment une caissière peut-elle porter un tailleur ? Donc…

    C’est comme l’affaire AB.

    Comment des jeunes gens qui prennent paisiblement un café à la terrasse peuvent-ils être rossés par un barbu ? Comme ça … Haro sur le barbu !

    Et si ces jeunôts étaient des trentenaires aguerris au lancer de canettes sur les forces publiques ?

    Mais, non, c’est impossible ! Haro sur le barbu, surtout qu’il a du voler son uniforme.

  2. Dévoré de curiosité, je suis allé précipito lire la réponse de Philippe car les mathématiques et moi, c’est plus d’un demi-siècle d’incompréhension et de fréquentation crispée.
    Donc, si je croise une parisienne en tailleur et lisant le Figaro, qu’elle soit hôtesse de caisse, de l’air ou de pharmaceutique, je lui soulève…mon chapeau, que j’ai fort seyant, lui tire mon meilleur compliment sur son tailleur en la décorant d’un discret baise-main , la suppliant d’éviter de lire le journal en marchant car je serais fou de douleur si je venais à apprendre que son joli tailleur est passé sous un autobus.

    Pourquoi…? Parce que je suis comme ça.

  3. Rien à contester! Mais, en l’occurence, combien parmi les 209 connaissent les règles du participe passé?

  4. La bonne réponse est la 1.
    La réponse 2 révèle un oubli de la fréquence de base.
    En effet, pour simplifier prenons des chiffres ronds :
    Il y a 20 000 hôtesses de caisse en région parisienne.
    Seule une hôtesse de caisse sur 100 porte un tailleur et lit le Figaro.
    Le nombre d’occurrences de rencontres avec une hôtesse de caisse portant un tailleur et lisant le Figaro est de 20000/100 = 200
    Il y a 10 femmes qui sont DRH d’un grand laboratoire pharmaceutique en région parisienne.
    9 d’entre elles portent un tailleur et lisent le Figaro.
    Il y a 209 occurrences possibles, 200/209 soit 95,7% de chances pour que la femme rencontrée soit hôtesse de caisse et 4,3% pour qu’elle soit DRH d’un grand laboratoire pharmaceutique.
    Cette question et sa réponse ont été intégralement pompées sur le site de La Toupie
    http://www.toupie.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *