Dernière heure : Assez de kooneries !

Dernière heure : Assez de Kooneries !
Mardi 23 janvier
La mairie de Paris veut installer devant le Palais de Tokyo un de ces bouquets de tulipes dont Jeff Koons inonde le monde depuis plus de vingt ans. Cette œuvre est bien dans la manière de ce plasticien américain : gigantisme et répétition industrielle et ad nauseam d’une idée originelle.
Le prétexte de cette installation est la commémoration des « terribles évènements qui ont eu lieu à Paris », entendez les attentats terroristes. Une fois qu’on a dit ça, on n’ose plus s’opposer au projet, bien sûr.
Ce gros machin est annoncé comme représentant un bouquet de tulipes brandi par une main sortant d’on ne sait où.  Moi, je le vois plutôt comme un paquet de marshmellows (en français, chamallo) plantés dans des pailles multicolores ramollies par la chaleur.
Les dimensions annoncées sont les suivantes : 12 mètres de hauteur, 8 de large et 10 de profondeur.
C’est vraiment une grosse koonerie !

5 réflexions au sujet de « Dernière heure : Assez de kooneries ! »

  1. Moi j’aime bien cette koonerie, mais ailleurs. Sur un rond-point dans l’une de ces banlieues tristes comme Montigny-le-Bretonneux par exemple. Un peu de couleur n’y ferait pas de mal au moral des gens. Mais là n’est pas mon propos ce matin. Que nous cache ce Koon? Son nom d’abord? Nord Coréen? Enquêtons. L’anagramme de son nom est Nook. C’est déjà un indice. Nook en anglais signifie coin, ou recoin au sens commun ou littéraire, les recoins cachés de l’âme par exemple. “Bon sang, mais c’est bien sûr” aurait dit le commissaire Bourrel. L’artiste, derrière son masque réversible, cherche à atteindre les recoins de notre imagination, toujours fidèle à ses “nookeries”! Oui, mais sur les rond-points!

  2. Cela me fait penser à la Main Jaune de Châtellerault, un chef d’oeuvre dans la même veine.

    C’est maintenant une carte postale de la Ville. Comme quoi, au 2 ou 3ème degré, tout est possible.

    Pour la photo, SVP allez sur la Toile. Cela vaut la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *