C’est vrai, ça à la fin ! (1)

(…) Un jour où je mangeais de la langouste à la terrasse d’un restaurant et où un mendiant m’importunait, j’appelai le patron pour le chasser et j’applaudis à grand bruit le discours de ce justicier : « Vous gênez, disait-il. Mettez-vous à la place de ces messieurs-dames, à la fin !  »

Albert Camus – La chute

ET DEMAIN, LA CHUTE CONTINUE…

2 réflexions au sujet de « C’est vrai, ça à la fin ! (1) »

  1. Il y aurait tellement à dire sur l’imposture de ce temps, et surtout du nôtre car aujourd’hui l’imposture se paie même le luxe de se donner en spectacle : en particulier ces gens que j’appelle « les trop belles personnes », ces tartufes qui épousent toutes les causes « trop belles » et en font tellement « trop » qu’ils finissent par les défigurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *