Gloire et Vie éternelle ou Un peu de philo, ça peut pas faire de mal (2)

D’abord, un peu d’histoire, ou de mythologie, comme on voudra :
Au cours de son voyage de retour de Troie vers son royaume d’Ithaque, sur l’ordre de Circée, Ulysse descend aux enfers. Il va y rencontrer beaucoup de beau monde : Phèdre, Ariane, Jocaste, Agamemnon, Ajax…mais surtout Achille *.
Achille, roi des Myrmidons, bouillant guerrier, héros invincible, a trouvé la gloire en tuant Hector, fils de Priam, en combat singulier puis en mourant d’une flèche lancée par Pâris, frère d’Hector, reçue au seul endroit fragile de son corps, le talon. Vous le saviez ça, non ?

Et maintenant, la philo :
C’est un penchant naturel chez l’homme, ce mortel, que de rechercher l’éternité et il a souvent cru que l’un des moyens d’y parvenir était d’obtenir la gloire. Achille a choisi la gloire des armes et il l’a obtenue, éternellement. Et pourtant… Au royaume d’Hadès, lorsque Ulysse, vivant, rencontra Achille, mort, il le salua de la sorte ** :

— Achille, jamais mortel ne sera plus heureux que toi : de ton vivant, les Grecs t’honoraient comme un dieu, et maintenant tu règnes sur les morts.

Achille répondit :

— N’essaie pas de me consoler de la mort, illustre Ulysse ! J’aimerais mieux vivre et servir un pauvre paysan pouvant à peine se nourrir que régner sur tous les morts qui ne sont plus.

Ça fait réfléchir, non ?

Notes
* Curieusement, Ulysse aux enfers n’y rencontrera pas Enée. Celui-ci, pourtant, et de source sure***, devait se trouver aussi dans les parages à la même époque. Etrange…

** D’après Homère

*** D’après Virgile

ET DEMAIN, HOPPER REVISITÉ 

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Gloire et Vie éternelle ou Un peu de philo, ça peut pas faire de mal (2) »

  1. Sûr que la mort ça fait pas mega envie, sauf cas très particulier.
    Pas vu la comparaison à Star Wars. Pas compris non plus.

  2. Bon bah ouais ça fait pas méga envie Cest le nivellement par le bas la comparaison à Star Wars. Faut être sûr que ça parle aux gens alors on prend un truc qui sort encore au ciné de nos jours plutôt quun Ulysse.

  3. Afin d’éviter toute confusion et rendre à Homère ce qui lui appartient, je précise que le dialogue ( en gras ) entre Ulysse et Achille est extrait de l’Odyssée. Le reste, non.

  4. On imagine bien que pour les anciens grecs, le royaume des morts devait être aussi réel que celui des vivants. Sauf que l’on devait s’y ennuyer ferme.

    Qu’en est-il aujourd’hui… ?
    Nous avons évacué la vie après la mort, mais nous avons aussi une forte tendance à évacuer la (le) mort elle (lui)-même, ce qui n’est peut-être pas la meilleure des choses.

    La mort n’est quasiment plus un événement ressenti de façon collective en Occident (sauf pour Johnny, mais par pour d’Ormesson).

    La mort n’est pas triste, lorsqu’elle vient à point nommé, elle est un soulagement des souffrances. Donc une bonne chose. Pourquoi donc regretter…?

    Dans un autre ordre d’idées, depuis l’époque ancienne, le nombre des morts doit probablement excéder celui des vivants. Mais tous ne sont pas appelés à figurer sur les cénotaphes. Les autres rejoignent le néant.

  5. Comme à son habitude, ou à ses obsessions (qui sait?), Jim transpose, avec un décalage de plusieurs millénaires, une belle histoire mythologique en un feuilleton moderne dans lequel les armes brandies par les protagonistes ne sont plus des glaives ou des arcs mais des bombes atomiques. Moi aussi je suis dubitatif quant à l’issue du combat. S’il s’agissait d’une partie de poker, je parierais sur Kim qui a une meilleure main que Donald, et probablement un meilleur contrôle de lui. Et puis moi aussi je peux transposer l’histoire avec un décalage identique en arrière, un autre genre d’histoire mythologique, biblique cette fois: David contre Goliath. Rappelez-vous qui en sort gagnant!

  6. Oui! Une très belle rencontre entre deux vrais héros.
    Pas comme celle qu’on nous annonce ce matin entre Kim Jong Un et Donald Trump, Rocket Man, à gauche, et Mentally Deranged, à droite, deux catcheurs de foire qui se sont copieusement invectivés comme il se doit avant de monter sur le ring. Qui sait? Peut-être que l’histoire en fera des héros. Mais, ne vendons pas la peau de l’ours avant… etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *