Archives mensuelles : janvier 2018

Dernière heure : Descente de cheval

Dernière heure : Descente de cheval
Lundi 22 janvier

Ma dernière échographie m’a appris ce matin qu’au mollet, j’avais un muscle surnuméraire. J’en ai même deux : un de chaque côté.
Cela viendrait parait-il de la persistance chez environ 6% de la population d’un muscle existant chez le cheval, mais qui a dégénéré puis disparu chez l’homme pour 94% des individus.
J’en déduis que j’ai dû descendre de cheval un peu trop vite.
NDLR

ET DEMAIN, FRAPPEZ AU COIN DU BON SENS

Retour sur la piazza Navona – 2

Si vous avez raté la première partie, CLIQUEZ ICI

Deuxième partie : Marco Ruscone, scootériste et dragueur

Le soleil s’est rapproché de ma table. Un serveur s’excuse de me déranger pour déployer le velum un peu plus. Penché sur mon clavier, je n’ai pas vu arriver le jeune homme qui me tourne le dos. Il est planté debout au milieu des jeunes américaines et il leur parle en anglais. Sa voix est agréable et son accent italien a beaucoup de charme. Il doit le savoir et il est en train d’en user autant qu’il le peut. Il dit que l’année prochaine, il devrait aller à Chicago. Il a un cousin là-bas. Aussitôt, deux des filles s’exclament qu’elles sont justement de Chicago. Il faudra absolument qu’il vienne les voir. Des adresses s’échangent… Je connais bien ce genre de dragueur romain ; il porte un pantalon ajusté et une chemise à manches courtes gris foncé ; il n’a jamais eu l’intention de s’expatrier et les adresses de Chicago ne l’intéressent pas. Ce qu’il veut, c’est savoir où toutes ces filles Continuer la lecture de Retour sur la piazza Navona – 2 

Dernière heure : il y a 50 ans

20 janvier 2018

Nous sommes entrés dans l’année de commémoration du cinquantenaire des évènements de mai 68. On n’y coupera pas et, dès le printemps, vont fleurir les rétrospectives, les documentaires, les interviews où de quasi vieillards viendront raconter leurs souvenirs bien rodés par cinquante ans d’amélioration continue. En ce qui me concerne, personnellement moi-même, je ne jure pas que je n’irai pas d’un petit souvenir, décalé, espérons-le. En attendant, voici ce qui se passait le 20 janvier 1968.

20 janvier 1968 à Paris : Premiers affrontements violents entre lycéens et policiers à la suite de l’exclusion du lycée Condorcet de Romain Goupil, lycéen trotskyste de 17 ans, futur réalisateur de cinéma.

20 janvier 1968 à Prague : Depuis quinze jours, la Tchécoslovaquie expérimente avec Alexandre Dubcek le « socialisme à visage humain. L’invasion du pays par les troupes russes mettra fin à ce que l’on a appelé le « Printemps de Prague »

20 janvier 1968 à Washington DC : Johnson est encore Président et la guerre du Vietnam continue

20 janvier 1968 à Moscou : Brejnev est toujours Premier Secrétaire du Parti Communiste.