Archives mensuelles : octobre 2016

Cours de mythologie 1ère année-Leçon 9

La Création 
ou
Comment voulez-vous qu’on s’y retrouve ?

Remerciements :
L’auteur tient à remercier Wikipedia et Robert Graves (Les mythes grecs- (c) R.Graves 1958) qui ont grandement facilité les recherches indispensables à la rédaction de ce pensum. 

L’anarchie chronologique obstinément recommandée par le Ministère de l’Education Nationale présente quand même un avantage : celui de pouvoir raconter de fragments d’Histoire sans avoir à se préoccuper des connaissances acquises précédemment par les élèves. Il suffit de commencer son cours par « Il était une fois », comme on le ferait pour un conte de fées et le tour est joué. A-t-on jamais vu un enfant sortir son pouce de sa bouche pour demander quels étaient les antécédents de cette belle reine ou de ce pays merveilleux dont il va entendre l’histoire ? Eh bien, de la même manière que la masse assoupie d’une classe moyennement constituée, personne ne se réveillera pour demander comment Napoléon était parvenu au pouvoir.

Mais, parfois, dans l’esprit d’un élève particulièrement éveillé, ou d’un autre dont le smartphone est en panne, il arrive qu’il naisse une question. Quelle que soit la forme de cette question (« Mais, s’il vous plaît, maître, dites-nous donc d’où tout cela provient ? Que s’était-il donc passé avant ?  » ou bien : « OK, man, j’ calcule ! Mais d’où qu’y vient, le mec ?« ), elle prouve l’intérêt de l’élève pour le sujet, récompense suprême du maître, et elle mérite qu’on lui apporte une réponse.

Donc, d’où qu’y viennent les mecs ? Et le monde, hein?  d’où qu’y vient le monde ?

Eh bien, voilà : Continuer la lecture de Cours de mythologie 1ère année-Leçon 9 

Automne indien

Il fait très chaud. Après un mois de septembre pluvieux, l’automne s’est fait radieux.

Dehors, sur la terrasse, deux chaises longues attendent leurs occupants. Le tourniquet diffuse une fine pluie sur la pelouse et elle aimerait profiter de sa fraicheur, mais il a décidé de monter la bibliothèque. Les cartons la contenant encombrent le garage depuis des semaines !

–Déballe les montants pendant que je prends les mesures, dit-il.

Elle s’exécute avec mollesse et maudit cette maison qui depuis des mois lui gâche tous ses dimanches.

–On aurait ou choisir un jour de pluie pour faire ça. Il fait si beau…Ne fais pas les trous avant d’être sûr des mesures.

Elle frémit à l’idée de voir percer le joli papier peint et puis des gouttes de transpiration lui coulent le long du dos.

–Tiens les montants le long du mur. Du courage ! Après, nous en aurons fini.

Fini ! Si seulement c’était vrai ! Tout en obéissant aux ordres, elle tricote sa rancœur. Est-ce que ça Continuer la lecture de Automne indien 

¿ TAVUSSA ? (12) – Le JdC ne devrait pas dire ça

Le JdC ne devrait pas dire ça… 

…mais il va le dire quand même. Il va dire quand, comment et pourquoi le Président de la République Française, cinq ou sixième puissance mondiale, a décidé de faire ses confidences au Journal Le Monde, tout comme, le matin de bonne heure au Café des Sports, le plombier du coin expose ses opinions à qui veut bien les entendre. Voici :

La scène se passe en septembre 2011 dans le bureau de François Hollande rue de Solférino. Il est assis à son bureau en train de consulter Pariscope. Entrent deux journalistes du Monde.

-Bonjour, Monsieur Hollande.

-Bonjour, Messieurs les journalistes du Monde. Vous savez que j’aime beaucoup votre journal ?

-Juste retour des choses : nous aimons beaucoup votre Parti.

-Je sais, je sais. J’adore discuter avec les journalistes, surtout ceux du Monde. J’aime beaucoup votre journal, vous savez ?

-Oui, nous savons, vous nous l’avez déjà dit, mais il faut que nous en venions vite à l’objet de notre visite, parce que, nous, on a du boulot et pas beaucoup de temps.

-Quel dommage ! Parce que j’aime beaucoup discuter avec les journalistes, et surtout avec ceux du Monde, vous savez ?

-Oui, nous savons, vous venez de nous le dire.

-Ah oui ? Tiens ? Bon, je vous écoute.

-Voilà : Monsieur Hollande, vous vous présentez à la primaire du Parti Socialiste et maintenant que votre ami DSK a explosé en vol…

-Je tiens à préciser que je ne connais qu’à peine ce Continuer la lecture de ¿ TAVUSSA ? (12) – Le JdC ne devrait pas dire ça 

Chronique des années passées – 4

Chronique des années quarante

4 – La fille de la rue Flatters

Elle habitait au 8 de la rue Flatters, j’en suis sûr. Au deuxième étage, sur la rue. Je ne sais plus comment elle s’appelait, Geneviève peut-être. C’était mon amie. Ma sœur disait « mon amoureuse ». Nous étions dans la même classe à l’école de la rue Pierre Nicole. Quand j’allais chez elle, de temps en temps, le jeudi, je ne sais plus à quoi nous jouions dans ce petit appartement sombre. Probablement à la poupée. Mais quand elle venait chez moi, j’étais fier de notre grand appartement, avec son balcon ensoleillé et sa vue sur les marronniers du boulevard.

Notre jeu favori se tenait dans le salon. Bien sûr, aucun adulte ne devait être là. Pas même ma sœur qui n’était pourtant qu’une adolescente. Ils nous auraient interdit de jouer à ça. Le jeu consistait à faire le tour complet de la pièce en restant le long du mur et sans toucher le sol. Celui qui posait le pied sur le tapis avait perdu. Nous nous lancions à tour de rôle en commençant par monter sur le « Cosy Corner ». C’était Continuer la lecture de Chronique des années passées – 4